Outil AIR Developer (ADT)

ADT est un outil de ligne de commande multifonctions destiné au développement d’applications AIR. Il permet d’exécuter les tâches suivantes :

  • Mise en package d’une application AIR en tant que fichier d’installation .air

  • Mise en package d’une application AIR en tant que fichier d’installation natif (fichier d’installation .exe sous Windows, .ipa sous iOS ou .apk sous Android, par exemple)

  • Mise en package d’une extension native en tant que fichier ANE (AIR Native Extension)

  • Signature d’une application AIR avec un certificat numérique

  • Modification (migration) de la signature numérique utilisée pour mettre à jour une application

  • Identification des périphériques raccordés à un ordinateur

  • Création d’un certificat développeur numérique auto-signé

  • Installation, lancement et désinstallation à distance d’une application sur un périphérique mobile

  • Installation et désinstallation à distance du moteur d’exécution d’AIR sur un périphérique mobile

L’outil ADT est un programme Java intégré au kit de développement d’AIR. Vous devez disposer de Java 1.5 ou ultérieur pour l’utiliser. Le kit SDK comprend un fichier de script destiné à appeler l’outil ADT. Pour utiliser ce script, l’emplacement du programme Java doit être indiqué dans la variable d’environnement path. Si le répertoire bin du kit SDK d’AIR est également indiqué dans la variable d’environnement path, vous pouvez saisir adt sur la ligne de commande, accompagné des arguments appropriés, pour appeler l’outil ADT. (Si vous ne savez pas comment configurer la variable d’environnement path, consultez la documentation du système d’exploitation. Pour plus d’informations, les procédures de configuration de path sur la plupart des systèmes informatiques sont décrites dans la section Variables d’environnement path.)

L’ordinateur doit disposer d’au moins 2 Go de mémoire pour exécuter l’outil ADT. Si la mémoire disponible est inférieure à 2 Go, l’outil ADT risque de ne pas disposer de suffisamment de mémoire, en particulier lors de la mise en package d’applications pour iOS.

Sous réserve que Java et le répertoire bin du kit SDK d’AIR figurent tous deux dans la variable path, vous pouvez exécuter l’outil ADT en appliquant la syntaxe de base suivante :

adt -command options 
Remarque : la plupart des environnements de développement intégrés (notamment Adobe Flash Builder et Adobe Flash Professional) peuvent mettre en package et signer des applications AIR à votre intention. En règle générale, si vous utilisez déjà un tel environnement de développement, il est inutile d’effectuer ces tâches courantes par le biais de l’outil ADT. En revanche, vous devrez peut-être vous servir de l’outil ADT en tant qu’outil de ligne de commande pour exécuter des fonctions qui ne sont pas prises en charge par l’environnement de développement intégré. Vous pouvez par ailleurs utiliser ADT en tant qu’outil de ligne de commande dans le cadre d’un processus de création automatisé.