Variables d’environnement path

Le kit de développement d’AIR contient quelques programmes à lancer à partir d’une ligne de commande ou d’un terminal. L’exécution de ces programmes s’avère souvent plus pratique si le chemin d’accès au répertoire bin du kit SDK figure dans la variable d’environnement path.

Les informations ci-après passent en revue la procédure de définition de path sous Windows, Mac et Linux et servent de guide de référence. Etant donné que les configurations d’ordinateur varient considérablement, la procédure ne fonctionne toutefois pas sur chaque système. Si tel est le cas, vous devriez trouver les informations requises dans la documentation du système d’exploitation ou sur Internet.

Définition de PATH sous Linux et Mac OS à l’aide de l’interface de commande Bash

Si vous saisissez une commande dans une fenêtre de terminal, le programme qui lit la saisie et répond en conséquence doit commencer par trouver le programme de commande dans le système de fichiers. L’interface de commande recherche les commandes dans une liste de répertoires stockée dans la variable d’environnement $PATH. Pour vérifier le contenu actuel de la variable d’environnement path, saisissez :

echo $PATH

Cette commande renvoie une liste de répertoires séparés par un point-virgule, telle que :

/usr/bin:/bin:/usr/sbin:/usr/local/bin:/usr/x11/bin

La procédure a pour objet d’ajouter le chemin d’accès au répertoire bin du kit SDK d’AIR à la liste, afin que l’interface de commande trouve l’outil ADT et l’application ADL. Supposons que le kit SDK d’AIR réside dans /Users/fred/SDKs/AIR. La commande suivante ajoute les répertoires requis à la variable d’environnement path :

export PATH=$PATH:/Users/fred/SDKs/AIR/bin:/Users/fred/SDKs/android/tools
Remarque : si le chemin contient des caractères d’espace blanc, convertissez-les en séquences d’échappement à l’aide d’une barre oblique inversée, comme suit :
/Users/fred\ jones/SDKs/AIR\ 2.5\ SDK/bin

Pour vous assurer que la procédure a abouti, vous pouvez utiliser à nouveau la commande echo :

echo $PATH 
/usr/bin:/bin:/usr/sbin:/usr/local/bin:/usr/x11/bin:/Users/fred/SDKs/AIR/bin:/Users/fred/SDKs/android/tools

Parfait. Vous devriez maintenant être en mesure de saisir les commandes suivantes et d’obtenir une réponse encourageante :

adt -version

Si vous avez modifié correctement la variable $PATH, la commande devrait indiquer la version de l’outil ADT.

Un problème demeure. Lors de l’ouverture suivante d’une fenêtre de terminal, vous noterez que les nouvelles entrées ne figurent plus dans le chemin. La commande de définition du chemin doit être exécutée à chaque fois que vous démarrez un nouveau terminal.

Pour résoudre ce problème, vous ajoutez généralement la commande à l’un des scripts de démarrage utilisés par l’interface de commande. Sous Mac OS, vous pouvez créer le fichier, .bash_profile, dans le répertoire ~/nomUtilisateur. Il est alors exécuté à chaque fois que vous ouvrez une nouvelle fenêtre de terminal. Sous Ubuntu, le script de démarrage exécuté à l’ouverture d’une nouvelle fenêtre de terminal correspond à .bashrc. D’autres versions de distribution de Linux et interfaces de commande gèrent des conventions similaires.

Pour ajouter la commande au script de démarrage de l’interface de commande :

  1. Accédez au répertoire d’accueil :

    cd
  2. Le cas échéant, créez le profil de configuration de l’interface de commande et redirigez le texte saisi en fin de fichier à l’aide de « cat >> ». Utilisez le fichier adapté au système d’exploitation et à l’interface de commande. Vous disposez par exemple de .bash_profile sous Mac OS et de .bashrc sous Ubuntu.

    cat >> .bash_profile
  3. Saisissez le texte à ajouter au fichier :

    export PATH=$PATH:/Users/cward/SDKs/android/tools:/Users/cward/SDKs/AIR/bin
  4. Mettez fin à la redirection du texte en appuyant sur CTRL-MAJ-D au clavier.

  5. Affichez le fichier pour vous assurer que tout fonctionne correctement :

    cat .bash_profile
  6. Ouvrez une nouvelle fenêtre de terminal pour vérifier le chemin :

    echo $PATH

    Les nouveaux ajouts devraient être recensés.

Si vous créez ultérieurement une nouvelle version de l’un des kits SDK dans d’autres répertoires, veillez à mettre à jour la commande path dans le fichier de configuration. L’interface de commande continue sinon à utiliser l’ancienne version.

Définition de la variable d’environnement path sous Windows

Si vous ouvrez une fenêtre de commande sous Windows, elle hérite des variables d’environnement globales définies dans les propriétés du système. L’une des plus importantes variables correspond à path, c’est-à-dire la liste de répertoires dans lesquels le programme de commande effectue une recherche lorsque vous saisissez le nom du programme à exécuter. Pour vérifier le contenu de la variable d’environnement path lorsque vous utilisez une fenêtre de commande, vous pouvez saisir :

set path

Une liste de répertoires séparés par un point-virgule, similaire à celle-ci, s’affiche alors :

Path=C:\WINDOWS\system32;C:\WINDOWS;C:\WINDOWS\System32\Wbem

La procédure a pour objet d’ajouter le chemin d’accès au répertoire bin du kit SDK d’AIR à la liste, afin que le programme de commande trouve l’outil ADT et l’application ADL. Si vous avez placé le kit SDK d’AIR dans le répertoire C:\SDKs\AIR, procédez comme suit pour ajouter l’entrée appropriée :

  1. Ouvrez la boîte de dialogue Propriétés système à partir du Panneau de configuration ou cliquez avec le bouton droit de la souris sur l’icône Poste de travail et, depuis le menu, sélectionnez Propriétés.

  2. Sur l’onglet Avancé, cliquez sur le bouton Variables d’environnement.

  3. Sélectionnez l’entrée Path dans la section Variables système de la boîte de dialogue Variables d’environnement.

  4. Cliquez sur Modifier.

  5. Dans la zone Valeur de la variable, faites défiler la liste jusqu’à la fin du texte.

  6. Tout à la fin de la valeur actuelle, entrez le texte suivant :

    ;C:\SDKs\AIR\bin
  7. Cliquez sur OK dans toutes les boîtes de dialogue pour enregistrer la variable path.

Si vous avez précédemment ouvert des fenêtres de commande, notez que leur environnement n’a pas été actualisé. Ouvrez une nouvelle fenêtre de commande et saisissez la commande suivante pour vous assurer que les chemins sont correctement définis :

adt -version

Si vous modifiez ultérieurement l’emplacement du kit SDK d’AIR ou que vous ajoutez une nouvelle version, veillez à mettre à jour la variable path.