Débogage d’applications AIR pour TV

Simulation de périphérique à l’aide de l’application ADL

La méthode la plus rapide et la plus simple pour tester et déboguer la plupart des fonctionnalités d’une application consiste à exécuter cette dernière sur l’ordinateur de développement à l’aide de l’application de débogage du lanceur AIR (ADL).

L’application ADL utilise l’élément supportedProfiles du descripteur d’application pour sélectionner le profil à utiliser. Plus précisément :

  • Si plusieurs profils sont recensés, l’application ADL utilise le premier de la liste.

  • Vous disposez du paramètre -profile de l’application ADL pour sélectionner l’un des autres profils de la liste supportedProfiles.

  • Si le descripteur d’application ne contient pas d’élément supportedProfiles, vous pouvez spécifier n’importe quel profil dans l’argument -profile.

Utilisez par exemple la commande suivante pour lancer une application de simulation du profil tv :
adl -profile tv myApp-app.xml

Si vous simulez le profil tv ou extendedTV sur le bureau à l’aide de l’application ADL, l’application s’exécute dans un environnement plus proche d’un périphérique cible. Exemple :

  • Les API ActionScript qui ne font pas partie du profil dans l’argument -profile ne sont pas disponibles.

  • L’application ADL autorise la saisie de contrôles d’entrée de périphériques, tels que les télécommandes, par le biais de commandes de menu.

  • En spécifiant tv ou extendedTV dans l’argument -profile, l’application ADL est en mesure de simuler la classe StageVideo sur le bureau.

  • Spécifier extendedTV dans l’argument -profile autorise l’application à utiliser des versions de simulation ou des implémentations d’extensions natives temporaires avec le fichier AIRN de l’application.

Toutefois, étant donné que l’application ADL exécute l’application sur le bureau, tester une application AIR pour TV à l’aide d’ADL est soumis à certaines restrictions :

  • Cette méthode ne reflète pas les performances de l’application sur le périphérique. Exécutez des tests de performance sur le périphérique cible.

  • Elle ne simule pas les restrictions de l’objet StageVideo. Vous utilisez généralement la classe StageVideo au lieu de la classe Video pour lire une vidéo si vous ciblez les périphériques AIR pour TV. La classe StageVideo exploite les performances optimisées du matériel du périphérique, mais souffre de restrictions au niveau de l’affichage. L’application ADL n’est pas affectée par ces restrictions lorsqu’elle lit la vidéo sur le bureau. Testez par conséquent la lecture de la vidéo sur le périphérique cible.

  • Il est impossible de simuler le code natif d’une extension native. Vous pouvez toutefois spécifier le profil extendedTV, qui prend en charge les extensions natives, dans l’argument -profile de l’application ADL. L’application ADL permet de procéder au test avec la version de simulation ou l’implémentation uniquement temporaire de l’extension ActionScript intégrée au package ANE. En règle générale, l’extension correspondante installée sur le périphérique comprend toutefois également du code natif. Pour procéder au test en utilisant l’extension avec le code natif, exécutez l’application sur le périphérique cible.

Pour plus d’informations, voir Application de débogage du lanceur AIR (ADL).

Utilisation des extensions natives

Si l’application fait appel à des extensions natives, la commande ADL s’apparente à l’exemple suivant :

adl -profile extendedTV -extdir C:\extensionDirs myApp-app.xml

L’exemple part du principe que :

  • Le chemin d’accès à l’application ADL figure dans la définition path de l’interface de commande de ligne de commande. (Voir Variables d’environnement path.)

  • Le répertoire actif contient les fichiers de l’application. Ces fichiers incluent les fichiers SWF et le fichier descripteur de l’application (soit myApp-app.xml dans l’exemple présent).

  • Le paramètre -extdir identifie un répertoire qui contient un sous-répertoire par extension native utilisée par l’application. Chacun de ces sous-répertoires contient le fichier ANE extrait du package d’une extension native. Exemple :

    C:\extensionDirs 
        extension1.ane 
            META-INF 
                ANE 
                    default 
                        library.swf 
                    extension.xml 
                signatures.xml 
            catalog.xml 
            library.swf 
            mimetype 
        extension2.ane 
            META-INF 
                ANE 
                    default 
                        library.swf 
                    extension.xml 
                signatures.xml 
            catalog.xml 
            library.swf 
            mimetype 
        

    Ces fichiers ANE extraits du package contiennent une version de simulation ou une implémentation ActionScript uniquement temporaire de l’extension native. La version de l’extension qui contient le code natif est installée sur le périphérique AIR pour TV.

Pour plus d’informations, voir Développement d’applications natives pour Adobe AIR.

Saisie de contrôle

L’application ADL simule les boutons d’une télécommande sur un périphérique TV. Vous pouvez envoyer ces saisies de bouton au périphérique simulé à l’aide du menu qui s’affiche au lancement de l’application ADL par le biais de l’un des profils TV.

Taille de l’écran

Vous pouvez tester l’application sur des écrans de diverses tailles en définissant le paramètre ADL -screensize. Vous pouvez spécifier une chaîne contenant les quatre valeurs qui représentent la largeur et la hauteur des écrans standard et agrandis.

Veillez à toujours spécifier les dimensions (en pixels) correspondant au format Portrait, c’est-à-dire de spécifier une valeur de largeur inférieure à la valeur de hauteur. Exemple :

adl -screensize 728x1024:768x1024 myApp-app.xml

Instructions trace

Si vous exécutez l’application TV sur le bureau, la sortie trace est imprimée sur le débogueur ou la fenêtre du terminal utilisé pour le lancement de l’application ADL.

Débogage à distance avec Flash Professional

Vous pouvez déboguer à distance l’application AIR pour TV à l’aide de Flash Professional lorsqu’elle s’exécute sur le périphérique cible. La procédure de configuration du débogage à distance varie toutefois selon le périphérique. Le kit de développement pour matériel MAX 2010 d’Adobe® AIR® pour TV contient par exemple des instructions détaillées relatives au périphérique.

Quel que soit le périphérique cible utilisé, procédez comme suit pour préparer le débogage à distance :

  1. Sur l’onglet Flash de la boîte de dialogue Paramètres de publication, sélectionnez Autoriser le débogage.

    Cette option permet à Flash Professional d’inclure des informations de débogage dans tous les fichiers SWF créés à partir du fichier FLA.

  2. Dans l’onglet Signature de la boîte de dialogue Paramètres d’Adobe AIR (Paramètres de l’application Adobe AIR et du programme d’installation), sélectionnez l’option de préparation d’un fichier AIR Intermediate (AIRI).

    Si votre application est toujours en cours de développement, l’utilisation d’un fichier AIRI, qui ne nécessite aucune signature numérique, est suffisante.

  3. Publiez l’application en créant le fichier AIRI.

Les dernières étapes de la procédure consistent à installer et exécuter l’application sur le périphérique cible. Elles varient toutefois selon le périphérique.

Débogage à distance avec Flash Builder

Vous pouvez déboguer à distance l’application AIR pour TV à l’aide de Flash Builder lorsqu’elle s’exécute sur le périphérique cible. La procédure de configuration du débogage à distance varie toutefois selon le périphérique.

Quel que soit le périphérique cible utilisé, procédez comme suit pour préparer le débogage à distance :

  1. Sélectionnez Projet > Exporter vers une version validée. Sélectionnez l’option de préparation d’un fichier AIR Intermediate (AIRI).

    Si votre application est toujours en cours de développement, l’utilisation d’un fichier AIRI, qui ne nécessite aucune signature numérique, est suffisante.

  2. Publiez l’application en créant le fichier AIRI.

  3. Modifiez le package AIRI de l’application de sorte qu’il contienne les fichiers SWF qui stockent les informations de débogage.

    Les fichiers SWF qui contiennent les informations de débogage résident dans le sous-répertoire bin-debug du répertoire de projet Flash Builder de l’application. Remplacez les fichiers SWF du package AIRI par les fichiers SWF du sous-répertoire bin-debug.

Sur une machine de développement Windows, procédez comme suit pour effectuer ce remplacement :

  1. Remplacez l’extension .airi du fichier du package AIRI par l’extension.zip.

  2. Extrayez le contenu du fichier ZIP.

  3. Remplacez les fichiers SWF de la structure de répertoire par les fichiers du dossier bin-debug.

  4. Recompressez les fichiers dans le répertoire extrait.

  5. Affectez à nouveau l’extension .airi au fichier compressé.

Sur une machine de développement Mac, la procédure de remplacement varie selon le périphérique. En règle générale, elle comprend toutefois les étapes suivantes :

  1. Installation du package AIRI sur le périphérique cible

  2. Remplacement des fichiers SWF résidant dans le répertoire d’installation de l’application sur le périphérique cible par les fichiers SWF issus du sous-répertoire bin-debug

    Prenons l’exemple du périphérique inclus dans le kit de développement pour matériel MAX 2010 d’Adobe AIR pour TV. Installez le package AIRI comme indiqué dans la documentation du kit de développement. Accédez ensuite au périphérique cible à l’aide de telnet sur la ligne de commande de la machine de développement Mac. Remplacez les fichiers SWF du répertoire d’installation de l’application (/opt/adobe/stagecraft/apps/<nom application>/) par les fichiers SWF issus du sous-répertoire bin-debug.

La procédure suivante permet de déboguer à distance une application à l’aide de Flash Builder et du périphérique associé au kit de développement pour matériel MAX 2010 d’Adobe AIR pour TV.

  1. Sur l’ordinateur qui exécute Flash Builder (l’ordinateur de développement), exécutez le connecteur de périphérique d’AIR pour TV fourni avec le kit de développement pour matériel MAX 2010. Elle indique l’adresse IP de l’ordinateur de développement.

  2. Sur le périphérique associé au kit de développement pour matériel, lancez l’application DevMaster, également intégrée à ce dernier.

  3. Dans l’application DevMaster, entrez l’adresse IP de l’ordinateur de développement indiquée dans le connecteur de périphérique d’AIR pour TV.

  4. Dans l’application DevMaster, veillez à sélectionner l’option d’activation du débogage à distance.

  5. Quittez l’application DevMaster.

  6. Sur l’ordinateur de développement, sélectionnez Démarrer dans le connecteur de périphérique d’AIR pour TV.

  7. Sur le périphérique associé au kit de développement, démarrez une autre application. Vérifiez que des informations de trace sont affichées dans le connecteur de périphérique d’AIR pour TV.

    Si aucune information de trace n’est affichée, l’ordinateur de développement et le périphérique associé au kit de développement ne sont pas connectés. Assurez-vous que le port de l’ordinateur de développement utilisé pour les informations de trace est disponible. Vous pouvez sélectionner un autre port dans le connecteur de périphérique d’AIR pour TV. Veillez également à ce que le pare-feu autorise l’accès au port sélectionné.

Démarrez ensuite le débogueur dans Flash Builder. Procédez comme suit :

  1. Dans Flash Builder, sélectionnez Exécuter > Déboguer les configurations.

  2. Dans la configuration de débogage existante, qui est adaptée à un débogage local, copiez le nom du projet.

  3. Dans la boîte de dialogue Déboguer les configurations, sélectionnez Application Web. Sélectionnez ensuite l’icône Créer une configuration de lancement.

  4. Collez le nom du projet dans le champ Projet.

  5. Dans la section URL ou chemin à lancer, désactivez l’option Utiliser la valeur par défaut. Saisissez également about:blank dans le champ de texte.

  6. Sélectionnez Appliquer pour enregistrer les modifications.

  7. Sélectionnez Déboguer pour démarrer le débogueur Flash Builder.

  8. Démarrez l’application sur le périphérique associé au kit de développement.

A l’aide du débogueur Flash Builder, vous pouvez à présent définir des points d’arrêt ou examiner des variables, par exemple.