Principes de base des classes File d’AIR

Adobe AIR 1.0 et les versions ultérieures

Pour obtenir une explication rapide de l’utilisation du système de fichiers dans AIR et des exemples de code correspondants, voir les articles de démarrage rapide suivants dans Adobe Developer Connection :

Adobe AIR propose des classes permettant de créer et de gérer des fichiers et des dossiers, ainsi que d’y accéder. Ces classes, qui résident dans le package flash.filesystem, s’utilisent comme suit :

Classes File

Description

File

Objet File représentant le chemin d’accès à un fichier ou un répertoire. Vous utilisez un objet File pour créer un pointeur vers un fichier ou un dossier, ce qui initie une interaction avec le fichier ou le dossier.

FileMode

La classe FileMode définit des constantes chaîne qui sont utilisées dans le paramètre fileMode des méthodes open() et openAsync() de la classe FileStream. Le paramètre fileMode de ces méthodes détermine les fonctionnalités à la disposition de l’objet FileStream une fois le fichier ouvert, notamment l’écriture, la lecture, l’ajout en fin de fichier et la mise à jour.

FileStream

Objet FileStream permettant d’ouvrir des fichiers à des fins de lecture ou d’écriture. Une fois créé un objet File pointant vers un fichier nouveau ou existant, vous transmettez ce pointeur à l’objet FileStream dans le but d’ouvrir ce fichier et d’écrire ou de lire des données.

Certaines méthodes de la classe File possèdent des versions synchrone et asynchrone :

  • File.copyTo() et File.copyToAsync()

  • File.deleteDirectory() et File.deleteDirectoryAsync()

  • File.deleteFile() et File.deleteFileAsync()

  • File.getDirectoryListing() et File.getDirectoryListingAsync()

  • File.moveTo() et File.moveToAsync()

  • File.moveToTrash() et File.moveToTrashAsync()

En outre, les opérations FileStream s’exécutent en mode synchrone ou asynchrone selon que l’objet FileStream ouvre le fichier par appel de la méthode open() ou openAsync().

Les versions asynchrones vous permettent d’initier des processus s’exécutant en arrière-plan et de distribuer des événements lorsqu’ils sont terminés (ou lorsqu’un événement erreur se produit). Un autre code peut s’exécuter pendant que ces processus asynchrones se déroulent en arrière-plan. Lorsque vous utilisez la version asynchrone de ces opérations, vous devez configurer des fonctions d’écouteur d’événement, à l’aide de la méthode addEventListener() de l’objet File ou FileStream qui appelle la fonction.

Les versions synchrones permettent d’écrire du code plus simple qui ne repose pas sur la configuration d’écouteurs d’événement. Cependant, comme aucun autre code ne peut s’exécuter pendant l’exécution d’une méthode synchrone, il est possible que des processus importants tels que l’animation et le rendu des objets d’affichage soient retardés.