Définition des autorisations LocalConnection

Flash Player 9 et les versions ultérieures, Adobe AIR 1.0 et les versions ultérieures

La classe LocalConnection permet d’envoyer des messages entre deux applications Flash Player ou AIR. Les objets LocalConnection ne communiquent qu’entre contenu Flash Player ou AIR qui s’exécute sur le même ordinateur client. Ils peuvent toutefois s’exécuter dans des applications distinctes. Ainsi, un fichier SWF qui s’exécute dans un navigateur, un fichier SWF qui s’exécute en mode Projection et une application AIR peuvent tous communiquer par le biais de la classe LocalConnection.

A chaque communication LocalConnection correspond un émetteur et un récepteur. Par défaut, Flash Player permet les communications LocalConnection si le code s’exécute dans le même domaine. Si le code s’exécute dans des sandbox distincts, le récepteur doit accorder une autorisation à l’émetteur à l’aide de la méthode LocalConnection.allowDomain(). La chaîne passée comme argument à la méthode LocalConnection.allowDomain() peut contenir n’importe lesquels des éléments suivants : noms de domaine exacts, adresses IP et caractère générique *.

Le format de la méthode allowDomain() n’est plus le même que dans ActionScript 1.0 et 2.0. Dans ces versions, allowDomain était une méthode de rappel que vous implémentiez. Dans ActionScript 3.0, allowDomain() est une méthode intégrée de la classe LocalConnection que vous appelez. Le fonctionnement de la nouvelle version de allowDomain() est semblable à celui de Security.allowDomain().

Un fichier SWF peut utiliser la propriété domain de la classe LocalConnection pour déterminer le domaine.