Adobe LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3

Version 8.2.1.3

Notes de mise à jour

Juillet 2009

Edition 2.0

Copyright 2009 Adobe Systems Incorporated. All rights reserved.

Ce fichier contient des informations importantes qui n’étaient pas disponibles au moment de la rédaction de la documentation du produit. Lisez-les avant d’exécuter cette version d’Adobe® LiveCycle® ES (Enterprise Suite) Update 1 et les Service Packs supplémentaires.


Sommaire

Installation/Mise à niveau

Développement

Utilisateurs finals et divers

Installation

Développement

Utilisateur final

Mise à niveau

Performances

Documentation

Administration

Démarrages rapides et exemples

LiveCycle ES Update 1 et Adobe AIR

 

Autres licences et droits d’auteur


Problèmes d’installation

Problèmes d’installation généraux

Configuration de plusieurs schémas DB2 à utiliser avec LiveCycle Content Services ES sur une grappe de serveurs ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

Lorsque vous configurez LiveCycle Content Services ES pour une exécution sur une grappe de serveurs en utilisant plusieurs schémas sur une instance unique de base de données DB2, le déploiement de Content Services ES s'effectue correctement sur le premier nœud mais échoue sur tous les suivants. DB2 est sensible à la casse et s'attend à recevoir des valeurs définies en majuscules. Pour éviter ce problème, vous devez ajouter l'argument JVM suivant au serveur d'applications :

-Dhibernate.default_schema=<NOM_SCHÉMA>

Important : <nom_schéma> doit être remplacé par le nom du schéma en majuscules.
Retour au sommaire

Utilisation de la multidiffusion UDP sur des grappes de serveurs LiveCycle ES verticales WebSphere ou WebLogic ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

Sur une grappe de serveurs verticale, un port UDP est requis pour la découverte de mémoire cache. Le port est défini par l'argument JVM adobe.cache.multicast-port au format suivant : -Dadobe.cache.multicast-port=<numéro de port>. La valeur du <numéro de port> doit se situer entre 1 et 65535.

Remarque : seul le mécanisme de découverte de mémoire cache utilise le protocole UDP. Le transfert de mémoire cache s'effectue quant à lui via TCP. Sur une grappe horizontale, un service Localisateur TCP peut être utilisé pour éviter l'utilisation de paquets de découverte UDP.
Retour au sommaire

Mot de passe incorrect utilisé par le fichier mysql-ds.xml file pendant l’installation clé en main de JBoss ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 2 **

Lorsque vous procédez à l’installation clé en main de LiveCycle ES, le mot de passe spécifié par l’utilisateur n’est pas stocké dans le fichier mysql-ds.xml, qui contient à sa place une valeur par défaut de mot de passe pour la base de données MySQL. Pour résoudre ce problème, vous devez ajouter des autorisations d’écriture pour le fichier en lecture seule, puis mettre à jour le fichier mysql-ds.xml en y incluant le mot de passe spécifié par l’utilisateur.
Retour au sommaire

Prise en charge de Workbench ES sous Windows Vista ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

LiveCycle Workbench ES peut désormais fonctionner sur les versions 32 et 64 bits des systèmes d’exploitation Microsoft Windows Vista(R).
Retour au sommaire

Le fichier de l’éditeur XDC installé a un nom incorrect

Une fois que vous avez installé le serveur LiveCycle ES et Adobe LiveCycle Workbench ES, renommez le fichier jar com.adobe.livecycle.xe.editor-8.2.0 se trouvant dans le dossier [racine LiveCycleES]\LiveCycle_ES_SDK en com.adobe.livecycle.xe.editor-8.2.1.jar.
Retour au sommaire

Autorisation refusée après la copie du dossier jboss ou jboss_4.2.0

Si vous copiez le dossier /third_party/jboss ou /third_party/jboss_4.2.0 depuis le support d’installation, vous devez définir les autorisations d’exécutables dans le fichier d’installation en saisissant la commande suivante à l’invite de commande :

chmod 755 /jboss/bin/run.sh

ou

chmod 755 /jboss_4.2.0/ bin/run.sh

Sinon l’autorisation est refusée lorsque vous tentez de démarrer le fichier run.sh.
Retour au sommaire

Caractères non pris en charge dans le chemin d’installation

Après avoir installé LiveCycle ES Update 1, impossible d’utiliser des caractères sur deux octets ou des caractères latins étendus (tels que àâçéèêëîïôùûÄÖßÜ€) dans le chemin d’installation.
Retour au sommaire

Chiffrement MD5 pour téléchargement du fichier ESD de LiveCycle ES

Pour les environnements UNIX® ou Linux®, vous pouvez vous servir de l’utilitaire de chiffrement MD5 pour vérifier que le fichier ESD a été correctement téléchargé. La somme de contrôle est indiquée sur le site de téléchargement de prédistribution Adobe à l’adresse https://prerelease.adobe.com/login.html.
Retour au sommaire

L’annulation de l’installation de LiveCycle Workbench ES n’entraîne pas celle de LiveCycle Designer ES

Pendant l’installation de LiveCycle Workbench ES, si vous cliquez sur Annuler alors que la barre de progression indique qu’Adobe LiveCycle Designer ES est en cours d’installation, une erreur s’affiche lorsque l’assistant d’installation se ferme et LiveCycle Designer ES reste installé. Vous devez le désinstaller manuellement.
Retour au sommaire

Un clic sur Annuler lors de la sélection de la langue renvoie un message d’erreur

Un message d’erreur semblable à celui ci-dessous est affiché si vous cliquez sur Annuler au lieu de sélectionner une langue d’installation.

2007/06/09 5:23:03 exécution principale ...

Cliquez sur OK et ignorez ce message. L’installation est annulée normalement.
Retour au sommaire

Problèmes d’installation liés à LiveCycle Configuration Manager

LiveCycle ES et la prise en charge d’IPv6 ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Cette modification ne concerne que les réseaux IPv6.

Pour pouvoir déployer LiveCycle ES sur un serveur configuré pour l’utilisation du protocole IPv6, vous devez apporter des modifications au script de démarrage de LiveCycle Configuration Manager en procédant comme suit :

  1. Ouvrez le fichier <racine_LiveCycleES>\configurationManager\bin\ConfigurationManager.bat (pour Windows) ou ConfigurationManager.sh (pour Unix) dans un éditeur de texte.
  2. Recherchez la section JAVA_OPTS.
  3. Ajoutez l’option IPv6 suivante : -Djava.net.preferIPv4Stack=true. (Par exemple : JAVA_OPTS="$@ -Xms128m -Xmx768m -Djava.net.preferIPv6Stack=true com.adobe.livecycle.lcm.gui.LCMGUI")
  4. Enregistrez les modifications.

Retour au sommaire

Nécessité d’utiliser le format de nom d’hôte correct lors de la configuration du serveur d’applications dans LiveCycle Configuration Manager

Dans l’écran Détails de la configuration du serveur d’applications de LiveCycle Configuration Manager, le format à utiliser pour le nom d’hôte du serveur dépend de la valeur de la zone Listen Address de LiveCycle Administration Console. Si cette zone est vide, laissez le « localhost » par défaut comme nom d'hôte. Si elle contient une adresse IP, utilisez-la pour le nom d’hôte.
Retour au sommaire

LiveCycle Configuration Manager utilise les valeurs d’exécution existantes pour certains paramètres

Lorsque vous exécutez LiveCycle Configuration Manager, les paramètres des panneaux Configurer LiveCycle ES (2 sur 3) et Configurer LiveCycle ES (3 sur 3) affichent les valeurs par défaut. Si vous configurez une nouvelle installation de LiveCycle ES, ce sont les valeurs spécifiées sur ces panneaux qui sont utilisées. Si vous configurez un déploiement existant de LiveCycle ES, ce sont les valeurs d’exécution existantes qui sont utilisées à la place.

Lorsque la configuration et le déploiement sont terminés, vous pouvez modifier ces paramètres dans la page Paramètres de Core System de LiveCycle Administration Console.
Retour au sommaire

Configuration du serveur d’applications de LiveCycle Configuration Manager à l’aide d’adresses IP

Si vous utilisez LiveCycle Configuration Manager pour configurer votre serveur d’applications et que vous entrez le nom d’hôte sous forme d’adresse IP, vous devez continuer à utiliser cette adresse pour tous les accès associés au serveur d’applications.
Retour au sommaire

La configuration de l’application LiveCycle ES dans WebLogic provoque une erreur

Lorsque vous exécutez LiveCycle Configuration Manager dans un environnement WebLogic, le message d’erreur suivant risque d’apparaître lors de la configuration du serveur d’applications : « Echec de la configuration JVM ». Ce message apparaît si une session de modification est en cours sur le serveur, ce qui est indiqué par un bouton Verrouiller et Modifier inaccessible. Vous pouvez cliquer sur le bouton Libérer la configuration pour libérer la session afin que la configuration du serveur puisse se terminer.
Retour au sommaire

LiveCycle ES User Manager avec erreur de démarrage Oracle

Le démarrage de LiveCycle ES User Manager avec Oracle® échoue si NLS_LENGTH_SEMANTICS a la valeur CHAR. Avant de démarrer, vérifiez que la valeur de NLS_LENGTH_SEMANTICS est BYTE.
Retour au sommaire

(AIX) Impossible de saisir des valeurs dans les champs de texte de LiveCycle Configuration Manager lors de l’utilisation de VNC

Si vous êtes connecté à distance à un ordinateur exécutant AIX® et utilisant le protocole VNC (Virtual Network Computing), vous ne pouvez entrer aucune valeur dans les champs de texte lorsque vous ouvrez LiveCycle Configuration Manager. Utilisez un gestionnaire X-Windows, tel que Hummingbird, pour vous connecter au système AIX de cet ordinateur.
Retour au sommaire

La saisie d’un port JNDI non valide nécessite le redémarrage de LiveCycle Configuration Manager

Si vous saisissez un port JNDI non valide dans LiveCycle Configuration Manager lors de la mise à niveau de LiveCycle Policy Server, vous rencontrerez l’exception suivante :

javax.naming.ServiceUnavailableException: une erreur de communication est apparue alors que vous tentiez d’obtenir un contexte initial avec l’URL du fournisseur : "iiop://localhost:2809"

Si vous revenez en arrière dans les écrans successifs de LiveCycle Configuration Manager afin de modifier le port JNDI, l’exception persiste. Redémarrez LiveCycle Configuration Manager et exécutez le processus de configuration et de mise à niveau à partir du début pour inclure le port JNDI correct.
Retour au sommaire

(Solaris 9) Impossible d’éditer certains champs dans LiveCycle Configuration Manager en raison des limitations des clients X

Certains clients X, tels que Xbrowser, peuvent parfois générer des champs non éditables dans les écrans de LiveCycle Configuration Manager. Ceci peut se produire lorsque vous redémarrez une session LiveCycle Configuration Manager, où les champs deviennent non éditables parce qu’ils ont hérité de valeurs de la session précédente ou du fichier XML de configuration.

Pour rendre ces champs éditables dans une nouvelle session, quittez la session LiveCycle Configuration Manager pour revenir au système, puis retournez à la session LiveCycle Configuration Manager.
Retour au sommaire

Le déploiement des fichiers EAR se poursuit après que l’utilisateur a quitté prématurément LiveCycle Configuration Manager

Lorsque LiveCycle Configuration Manager a démarré l’exécution des scripts de déploiement JACL d’IBM® Websphere, vous ne pouvez pas interrompre le déploiement en cours, même en quittant ou en annulant LiveCycle Configuration Manager. Aucune intervention de l’utilisateur n’est requise, car le déploiement des EAR de produits va se poursuivre.
Retour au sommaire

(SQLServer) L’initialisation de Trust Store échoue si le schéma de base de données ne correspond pas au nom d’utilisateur de la base de données

Lorsque vous créez un nom d’utilisateur SQLServer (par exemple, admin1) et un schéma pour la base de données (par exemple, admin2) et que vous configurez ce dernier comme schéma par défaut du compte SQL Server, l’initialisation de Trust Store échoue et un message semblable à celui ci-dessous apparaît :

[7/5/07 10:46:35:251 IST] 00000027 TrustStoreBoo E POF is not installed, Trust Store cannot bootstrap unless POF is installed.

Assurez-vous que le nom d’utilisateur SQLServer (par exemple, admin1) et le nom du schéma de base de données (par exemple, admin1) correspondent, afin que Trust Store s’initialise convenablement.
Retour au sommaire

Problèmes d’installation JBoss

Il est nécessaire d’appliquer des mises à jour à la grappe JBoss 4.2.0 préconfigurée ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Si vous utilisez la grappe JBoss 4.2.0, préconfigurée par Adobe, que contient le DVD, vous devez mettre à jour le fichier hajndi-jms.xml en indiquant la version mise à jour fournie dans le Service Pack 1.

Pour ce faire :

  1. Le fichier hajndi-jms.xml à remplacer se trouve dans le dossier <DVD_EFGJ_JBoss_LC8.2.1>/third_party/jb42cluster/server/all/deploy/jms de LiveCycle ES 8.2.1.
  2. Remplacez-le par la version mise à jour se trouvant dans le dossier <DVD_EFGJ_JBoss_LC8.2.1.1>/third_party du disque LiveCycle 8.2.1.1. Remarque : si vous copiez la grappe JBoss préconfigurée sur le disque dur local, l’emplacement du fichier à remplacer sera le suivant : <REP_RACINE_JBOSS>/server/all/deploy/jms/hajndi-jms-ds.xml.
  3. Répétez l’étape 1 pour tous les nœuds de la grappe.
  4. Redémarrez la grappe pour que les modifications prennent effet.
Retour au sommaire

Erreurs de mémoire insuffisante liées aux installations de JBoss et MySQL ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 2 **

Des erreurs de mémoire insuffisante peuvent se produire lors d’une installation JBoss et MySQL pour LiveCycle ES Update 1 (Service Pack 2). Ce problème est lié à la version du pilote JDBC de MySQL et aux paramètres de la connexion à la source de données. Pour obtenir une description complète de ce problème ainsi que sa résolution, consultez l’article kb408643.
Retour au sommaire

 

JBoss 4.2.0 démarre en mode grappe si d’autres installations du serveur d’applications JBoss sont détectées

Le serveur d’applications JBoss® 4.2.0 démarre partiellement en mode grappe s’il détecte d’autres installations du serveur d’applications JBoss sur le même réseau. Il n’existe actuellement aucune solution permettant de corriger ce comportement. Si vous utilisez JBoss 4.2.0 pour une installation unique (autonome) du serveur d’applications JBoss, vous constaterez une diminution des performances. De plus, vous recevrez des entrées de journal concernant des échecs de communication, que vous pourrez ignorer.
Retour au sommaire

Problèmes d’installation WebLogic

Seuls cinq ordinateurs peuvent accéder aux composants LiveCycle ES via une URL

Si LiveCycle ES est installé avec l’option WebLogic clé en main, seul cinq ordinateurs peuvent accéder à la console d’administration WebLogic Server, à LiveCycle Administration Console ou aux applications LiveCycle d’utilisateur final telles que LiveCycle Workspace ES, LiveCycle Reader Extensions ES, LiveCycle Rights Management ES, LiveCycle ES Business Activity Monitoring et LiveCycle Contentspace ES.
Retour au sommaire

La spécification d’un nom complet d’ordinateur pendant l’installation empêche PDF Generator ES de fonctionner correctement

Pendant une installation JBoss ou WebLogic clé en main, si vous indiquez un nom complet d’ordinateur (par exemple, abc.elemental.adobe.com), LiveCycle PDF Generator ES ne fonctionne pas correctement. Indiquez un nom court d’ordinateur (par exemple, abc).
Retour au sommaire

Restrictions relatives aux noms d’utilisateur des bases de données Oracle

Lorsque vous utilisez WebLogic et une base de données Oracle, assurez-vous que le nom d’utilisateur de la base de données ne commence pas par un chiffre et ne contient aucun tiret (-). Sinon la base de données ne démarre pas correctement.
Retour au sommaire


Problèmes de mise à niveau

Si vous procédez à une mise à niveau, consultez également la section Problèmes d’installation. Les problèmes d’installation concernent également le processus de mise à niveau.

Problèmes généraux de mise à niveau

Erreur de compatibilité pour la mise à niveau du SDK Java ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

Si vous exécutez une opération LiveCycle ES 8.2 avec l'API Java de LiveCycle ES 8.0, vous risquez de rencontrer une erreur de compatibilité au niveau du SDK Java. Le message d'erreur indique qu'une ressource clé 128 java.util.PropertyResourceBundle du groupe est introuvable. Cette erreur survient à cause d'une clé de message présente dans LiveCycle ES 8.2 mais qui ne l'est pas dans LiveCycle ES 8.0. Cela provoque une exception. Pour éviter ce problème, assurez-vous de mettre les fichiers JAR à niveau vers LiveCycle ES 8.2 dans le chemin de classe de l'application Java cliente.
Retour au sommaire

Nouvel emplacement pour les QPAC LiveCycle 7.x

Les QPAC LiveCycle 7.x requis pour la comptabilité LiveCycle 7.x ne sont pas installés avec LiveCycle Workbench ES. Vous pouvez télécharger un fichier ZIP contenant les QPAC requis à partir de LiveCycle Developer Center, à la page http://www.adobe.com/devnet/livecycle/. Sur cette page, cliquez sur l’onglet Téléchargements et accédez à la section SDK/QPAC en bas de la page.
Retour au sommaire

Les processus Rendu et Envoi doivent être redéployés lors de la mise à niveau de LiveCycle ES 8.0.1 vers la version 8.2.1

Si vous avez effectué une mise à niveau de LiveCycle Workflow 7.x vers LiveCycle 8.0.1 et que vous passez maintenant à LiveCycle 8.2.1, il se peut que les processus Rendu et Envoi utilisés dans votre application ne fonctionnent plus correctement. Pour résoudre ce problème, dans LiveCycle Administration Console, supprimez tous les processus Rendu et Envoi LiveCycle 7.x déployés et déployez les processus Rendu et Envoi LiveCycle 7.x installés avec LiveCycle ES 8.2.1.

Ce problème n’affecte pas les utilisateurs qui sont passés directement de LiveCycle Workflow 7.x à LiveCycle ES 8.2.1.
Retour au sommaire

La synchronisation des annuaires de User Management doit être effectuée après la mise à niveau

Lors d’une mise à niveau vers LiveCycle ES Update 1, assurez-vous que les paramètres de configuration des domaines de User Management pour LDAP (surtout les paramètres des utilisateurs d’annuaire et des groupes d’annuaires du domaine d’entreprise spécifique) ne sont pas modifiés après la mise à niveau tant que vous n’avez pas effectué la synchronisation complète des annuaires.

Pour utiliser ces paramètres, accédez aux onglets Utilisateurs d’annuaire et Groupes d’annuaires de User Management via LiveCycle Administration Console : Accueil > Paramètres > User Management > Gestion des domaines > [nom_annuaire] > Modifier l’annuaire.

Si ces paramètres sont mis à jour après la mise à niveau vers LiveCycle ES Update 1 mais avant l’exécution de la synchronisation des annuaires, la synchronisation se bloque indéfiniment.
Retour au sommaire

LiveCycle Configuration Manager - Problèmes de mise à niveau

Prise en charge de plusieurs informations d’identification dans un fichier PKCS #12 PFX

Lors d’une mise à niveau de LiveCycle 7.x vers LiveCycle ES, un fichier PKCS #12 PFX contenant plusieurs informations d’identification n’est pas automatiquement importé. L’opération doit donc être effectuée manuellement.
Retour au sommaire

Problèmes de développeurs et de mise à niveau généraux

La recherche d’utilisateurs avec un nom canonique 7.x ne fonctionne pas

La base de données LiveCycle Rights Management ES 8.x utilise une valeur d’identificateur en guise de nom canonique. Si vous utilisez la méthode PrincipalSearchFilter.setCanonicalName, qui fait partie du SDK Java Rights Management 7.x (anciennement LiveCycle Policy Server), pour rechercher des entités par nom canonique, vous ne pouvez pas utiliser la syntaxe 7.x cn=abc.
Retour au sommaire

LiveCycle Workbench ES - Problèmes de mise à niveau

Les types de processus LiveCycle 7.x peuvent être renommés pendant la mise à niveau pour éviter des conflits de nom

Les types de processus LiveCycle 7.x peuvent utiliser les mêmes noms que les services principaux de LiveCycle ES. Pour éviter les conflits de nom pendant et après la mise à niveau vers LiveCycle ES, les caractères _lc7 sont ajoutés aux noms de type de processus pendant la mise à niveau. Par exemple, le type de processus LiveCycle 7.x Service Web est renommé Service Web_lc7.
Retour au sommaire

La mise à niveau expose un fichier sensible dans l’affichage Ressources

Après avoir mis à niveau votre environnement LiveCycle 7.x, qui comprend une instance de LiveCycle Form Manager 7.x, vers LiveCycle ES à l’aide de LiveCycle Configuration Manager, un fichier nommé categories.xml apparaît dans le dossier FormManager de l’affichage Ressources de LiveCycle Workbench ES. Le fichier categories.xml contient des informations relatives aux catégories de formulaires conservées de l’installation de LiveCycle Form Manager 7.x.

Les utilisateurs ayant les rôles suivants peuvent visualiser ce fichier :

Le fichier categories.xml révélant des informations sur les catégories de formulaires, il est conseillé de limiter l’accès à ce fichier aux seuls utilisateurs ayant le rôle de super-administrateur. Pour empêcher les utilisateurs administrateurs de processus et administrateurs de ressources de visualiser le fichier, ajoutez des droits d’accès au fichier en utilisant l’affichage Ressources après avoir effectué la mise à niveau. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique « Ajout des autorisations d’accès » dans l’Aide LiveCycle Workbench ES.
Retour au sommaire

LiveCycle ES Process Management - Problèmes de mise à niveau

Les paramètres de messagerie reprennent leurs valeurs par défaut lors de la mise à niveau depuis la version 8.0.1 ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Lors de la mise à niveau de LiveCycle Process Management ES de la version LiveCycle ES 8.0.1 à la version LiveCycle ES 8.2, les paramètres de messagerie Affectations de tâches et Rappel reprennent leurs valeurs par défaut.

Pour réinitialiser ces valeurs, procédez comme suit :

  1. Connectez-vous à LiveCycle Administration Console.
  2. Sélectionnez Accueil > Services > LiveCycle Process Management ES > Paramètres du serveur > Notifications de tâche.
  3. Définissez les paramètres Affectations de tâches et Rappel comme vous le souhaitez.

Retour au sommaire

LiveCycle ES Business Activity Monitoring - Problèmes de mise à niveau

(Solaris, WebLogic, Oracle) Les données ne sont pas affichées dans les tableaux de bord Volume de l’historique et Durée de l’historique

Lors du premier démarrage de LiveCycle ES Business Activity Monitoring après la mise à niveau depuis LiveCycle Business Activity Monitor 7.x, les données s’affichent uniquement dans les tableaux de bord Principales activités historiques et Durée de l’activité historique. Pour vous assurer que les données apparaissent dans les quatre tableaux de bord, procédez comme suit :

  1. A l’aide du compte Oracle, connectez-vous au serveur où est stockée la base de données LiveCycle.
  2. Supprimez toutes les lignes dans tb_bam_calendar à l’aide de la commande de base de données delete from tb_bam_calendar
  3. Depuis BAM Workbench, rendez-vous dans Workbench > Application Workbench > Evénements.
  4. Interrompez tous les événements à l’exception des événements système commençant par le préfixe VC en cliquant sur la flèche Etat et en sélectionnant Désactiver les dépendances. Répétez l’opération pour chaque événement.
  5. Démarrez tous les événements commençant par le préfixe VC, à l’exception des événements système.
  6. Attendez 5 à 10 minutes pour que tb_bam_calendar se remplisse de données. Vérifiez que tb_bam_calendar contient toutes les données en exécutant la commande suivante avec la base de données LiveCycle :
       select count(*) from tb_bam_calendar
    Lorsque le résultat constant est déterminé, passez à l’étape suivante.
  7. Actualisez les tableaux de bord BAM pour vérifier que les données sont correctes.

Retour au sommaire


Problèmes d’administration

Problèmes d’administration généraux

Exécution de recherches dans LiveCycle ES ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 2 **

N’utilisez pas de barres obliques inverses (\) lorsque vous exécutez des recherches dans LiveCycle ES.
Retour au sommaire

Problème de déploiement lié à WebSphere sur les versions française, allemande et japonaise de Windows ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Si vous déployez des composants LiveCycle ES sur une version localisée du système d’exploitation Windows, le processus de déploiement de LiveCycle Configuration Manager atteint environ 16 % avant de générer un incident : le fichier adobe-livecycle-websphere.ear ne parvient pas à se déployer. Il existe deux moyens connus de remédier à ce problème :

Retour au sommaire

Traits de soulignement non autorisés dans le nom d’hôte

Si vous accédez à LiveCycle Administration Console à l’aide de l’URL http://nom_hôte:port/adminui, le nom d’hôte spécifié ne peut pas contenir de traits de soulignement. Sinon les liens vers certaines zones de LiveCycle Administration Console risquent de ne pas fonctionner correctement.
Retour au sommaire

Format IPv6 non pris en charge pour une adresse d’hôte littérale sous UNIX

Bien que la version 6 d’Internet Protocol (IPv6) autorise la spécification de la partie inférieure d’une adresse hôte littérale au format de la version 4 d’Internet Protocol (IPv4), n’utilisez pas ce format sur la plate-forme UNIX. Utilisez un format IPv6 habituel.
Retour au sommaire

Connexion impossible à LiveCycle Administration Console ou à Workbench ES lorsque le serveur est laissé inactif

Si le serveur JBoss continue de fonctionner pendant une période excédant la valeur wait_timeout correspondant au délai d’attente sur la base de données MySQL, le serveur de base de données clôt les connexions du client (serveur JBoss) entraînant ainsi l’échec de toutes les authentifications. Ce problème peut survenir avec les interfaces utilisateur de LiveCycle Administration Console, LiveCycle Workbench ES et LiveCycle Workspace ES lorsque vous utilisez l’installation clé en main de JBoss/MySQL. Pour corriger ce problème, procédez comme suit :

  1. Ouvrez les fichiers adobe-ds.xml et mysql-ds.xml du dossier C:\server\all\deploy\ dans un éditeur de texte.
  2. Ajoutez le code XML suivant à chaque fichier :
    new-connection-sql>SELECT count(*) from DUAL</new-connection-sql>
    <check-valid-connection-sql>SELECT count(*) from DUAL</check-valid-connection-sql>
    <exception-sorter-class-name>com.mysql.jdbc.integration.jboss.ExtendedMysqlExceptionSorter</exception-sorter-class-name>
    <valid-connection-checker-class-name>com.mysql.jdbc.integration.jboss.MysqlValidConnectionChecker</valid-connection-checker-class-name>
  3. Enregistrez les fichiers et redémarrez JBoss.

Retour au sommaire

(Windows, japonais, IE) Certains liens de LiveCycle Administration Console échouent quand le nom du serveur contient un trait de soulignement

Lorsque vous exécutez LiveCycle Administration Console depuis un navigateur Internet Explorer, vous pouvez rencontrer les problèmes suivants :

Exécutez LiveCycle Administration Console depuis un autre navigateur, tel que Firefox, pour éviter que des liens n’échouent.
Retour au sommaire

Archive Administration - Problèmes d’administration

La compatibilité ascendante des fichiers d’archives de LiveCycle ES n’est pas systématique

Il est connu que la compatibilité des fichiers d’archives (LCA) de LiveCycle ES issus d’une version ultérieure n’est pas nécessairement ascendante. Il peut être possible d’afficher et d’importer des fichiers LCA d’une version ultérieure de LiveCycle ES (par exemple, d’une version non définitive), bien que cette opération ne soit pas prise en charge et puisse entraîner un comportement aberrant.
Retour au sommaire

Erreurs lors de l’importation de fichiers LCA dont le nom comporte des caractères sur deux octets

Des erreurs peuvent se produire lorsque vous importez des fichiers LCA depuis les pages Web Applications et services dans LiveCycle Administration Console. Les erreurs se produisent dans les cas suivants au moment de la création du fichier LCA :

Si vous utilisez LiveCycle Workbench ES avec un serveur WebLogic qui a été installé avec une procédure clé en main, évitez d’utiliser des caractères sur deux octets dans les noms des ressources, des processus et des éléments du schéma de processus. Des erreurs peuvent se produire lorsque vous importez le fichier LCA indépendamment du type de serveur d’applications qui héberge LiveCycle ES.
Retour au sommaire

Gestion des bases de données - Problèmes d’administration

Nombre maximal de curseurs ouverts dans une base de données Oracle

Pour configurer le nombre maximal de curseurs ouverts dans Oracle, il se peut que vous ayez à ajuster la valeur en fonction de votre application. Avec une charge modérée, le nombre moyen de curseurs ouverts était de 2 700. Nous vous conseillons de démarrer avec une limite supérieure de 3 000. Pour plus de détails, voir http://www.orafaq.com/node/758.
Retour au sommaire

Gestion des domaines - Les domaines d’entreprise MySQL et DB2 ne peuvent pas être supprimés lorsque l’ID de domaine est trop long

Lorsque vous créez un ID de domaine d’entreprise, veillez à ne pas dépasser 17 caractères pour MySQL et 34 caractères pour DB2. Sinon vous obtenez le message suivant, identique à celui qui s’est affiché lorsque vous avez essayé de supprimer le domaine d’entreprise :

Les domaines suivants n’ont pas pu être supprimés

Retour au sommaire

Fournisseur de messagerie électronique - Problèmes d’administration

Limitations des points de fin de courrier électronique accompagnés de plusieurs fichiers joints

Les limitations suivantes s’appliquent en cas d’utilisation de points de fin de courrier électronique pour appeler des services :

Si vous tentez de configurer des points de fin de courrier électronique comme indiqué ci-dessus, le service appelé génère les noms des fichiers renvoyés et ces noms seront imprévisibles.
Retour au sommaire

LiveCycle ES Business Activity Monitoring - Problèmes d’administration

Reportez-vous aux Notes de mise à jour de BAM pour obtenir la liste complète des problèmes connus concernant Business Activity Monitoring.
Retour au sommaire

LiveCycle Forms ES - Problèmes d’administration

Fonctionnalités améliorées pour LiveCycle Forms ES, version 8.2.1.3 ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

Cette version de LiveCycle Forms ES (version 8.2.1.3) contient les fonctionnalités améliorées suivantes :

Nouveaux formats HTML

AccessibleXHTML et NoScriptAccessibleXHTML : similaires aux formats XHTML et NoScriptXHTML existants, les mesures en unités relatives (em) utilisées dans ces nouveaux formats améliorent les fonctionnalités de zoom avant et de zoom arrière dans un navigateur.

Nouvelles options de Forms ES

generateTabIndex - La définition de cette option de type true/false détermine si les informations TabIndex sont générées dans le fichier HTML de sortie. Lorsque cette option est définie sur True, des index de tabulation sont générés, créant ainsi des valeurs déterminant l'enchaînement des champs entre lesquels l'utilisateurs navigue en utilisant la touche de tabulation. Lorsque cette option est définie sur False, les informations TabIndex ne sont pas générées dans le fichier HTML de sortie et la tabulation est contrôlée par le navigateur.

styleGenerationLevel - Cette option de type enum a trois valeurs :

Retour au sommaire

Les options Taille du texte d’Internet Explorer n’ont pas d’effet sur les formulaires XHTML rendus par LiveCycle Forms ES

Lorsque vous utilisez LiveCycle Forms ES pour afficher un formulaire au format XHMTL dans Microsoft® Internet Explorer, les options Taille du texte du menu Affichage d’Internet Explorer n’ont pas d’effet sur la taille du texte du formulaire.
Retour au sommaire

LiveCycle PDF Generator ES - Problèmes d’administration

Paramètres de configuration d’Embed3DContent

Par défaut, lorsque vous installez LiveCycle PDF Generator 3D ES et que vous utilisez le service Generate PDF pour convertir un fichier DWG en PDF, c’est un fichier PDF 3D qui est généré. Si vous faites passer la valeur du paramètre embed3DContent du fichier de configuration de LiveCycle PDF Generator ES de true (valeur par défaut) à false, toutes les conversions DWG génèrent un fichier PDF 2D. Pour plus de détails sur l’accès au fichier de configuration, reportez-vous à l’Aide à l’administration pour la génération de PDF.
Retour au sommaire

Accès anonyme à LiveCycle PDF Generator ES non autorisé

Les utilisateurs ne peuvent plus accéder à LiveCycle PDF Generator ES de manière anonyme en se connectant à http://[nomhôte]:[port]/pdfgui. Tous les utilisateurs doivent se connecter à http://[nomhôte]:[port]/adminui avant de pouvoir accéder aux fonctionnalités de PDF Generator ES.

Pour une entreprise, la meilleure façon de définir l’accès au service PDF Generator ES pour tous ses utilisateurs consiste à configurer les paramètres de User Management de manière à synchroniser tous les comptes utilisateur LDAP et d’affecter les rôles « Utilisateur d’Administration Console » et « Utilisateur » PDFG à l’ensemble des utilisateurs.

Cette configuration permet aux utilisateurs de se connecter à http://[nomhôte]:[port]/adminui à l’aide de leurs informations d’identification LDAP et d’accéder aux fonctionnalités de PDF Generator ES.

Remarque : les utilisateurs configurés de cette manière n’ont pas accès à la page des paramètres de conversion PDF.
Retour au sommaire

Le journal du serveur peut afficher un message signalant l’échec de la suppression d’un répertoire lors de conversions au format PDF

Le journal du serveur peut afficher l’avertissement suivant lors de conversions au format PDF :

WARN  [Document] DOCS007: Failed to delete a directory "C:\DOCUME~1\ADMINI~1\LOCALS~1\Temp\AdobeDocumentStorage\local\removeOn2006Y08M31D18h16m15s.1157028375000" after 60 attempts. The file(s) under this directory may still be locked. If this message is consistent, consider restarting the server.

Retour au sommaire

Exceptions de conversion dans le journal du serveur ; augmentation du délai d’expiration de conversion

L’exception de conversion ci-après peut s’afficher dans le journal du serveur lorsque vous effectuez des conversions à l’aide du service Generate PDF : « ConversionException: ALC-PDG-011-029-c0000005 ».

Le délai d’expiration de conversion par défaut du service Generate PDF étant de 270 secondes, il est conseillé d’élever cette valeur à 450 secondes. Pour plus de détails, consultez le document Installation et déploiement de LiveCycle ES pour votre serveur d’applications.
Retour au sommaire

LiveCycle PDF Generator ES exécuté sur des serveurs d’applications Web JBoss en grappe peut échouer en cas de lourdes charges

S’il est exécuté avec de lourdes charges sur des serveurs d’applications Web JBoss en grappe, LiveCycle PDF Generator ES peut échouer. Des messages d’erreur semblables aux messages suivants s’affichent :

WARN [com.adobe.workflow.AWS] ALC-DSC-003-000: com.adobe.idp.dsc.DSCInvocationException: Invocation error.
Caused by: com.adobe.idp.jobmanager.common.JobManagerException: java.lang.RuntimeException: JobManager:getQueueConnectionFactory():Error:
Caused by: javax.naming.NameNotFoundException: adobe_JmsQueueXA not bound

Retour au sommaire

Echec des conversions natives après quelques conversions à l’aide de la version d’évaluation d’Acrobat

Pour résoudre ce problème, consultez l’article suivant de la Base de connaissances : http://kb.adobe.com/selfservice/viewContent.do?externalId=kb407228&sliceId=2

 Retour au sommaire

LiveCycle Process Management ES - Problèmes d’administration

Erreur OutOfMemoryError lors de l'exécution de Process Management ES avec Oracle 10g ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

Une erreur OutOfMemoryError peut survenir lors de l'exécution de LiveCycle Process Management ES avec une base de données Oracle 10g sur des plates-formes WebLogic ou WebSphere. Pour éviter ce problème, définissez la valeur du paramètre Cache de déclaration préparée du serveur d'applications sur 20. Pour plus de détails, consultez la documentation relative au serveur d'applications.
Retour au sommaire

Le processus n’est pas gelé si aucun utilisateur de transmission n’existe

Les erreurs se produisent lors de l’utilisation de transmissions avec l’opération Attribuer une tâche (dans le service User de LiveCycle ES) dans les cas suivants :

Dans ces cas-là, l’état du processus et de la tâche ne change pas au moment configuré pour la transmission et la transmission n’a pas lieu. Le message suivant s’affiche dans le fichier journal du serveur :

« L’entité de sécurité spécifiée pour la transmission n’est pas valide pour l’ID de la tâche : numéro, file d’attente spécifiée : numéro. »

Si l’utilisateur de transmission est supprimé avant que la tâche ne soit générée (avant l’exécution de l’opération Attribuer une tâche), le processus est gelé ou l’événement d’exception InvalidPrincipal est généré.
Retour au sommaire

Problèmes de recherche liés à LiveCycle Process Management ES lorsque les noms d’utilisateur commencent par le caractère #

Les recherches de tâches avec LiveCycle Administration Console ne renvoient aucun résultat pour les noms d’utilisateur commençant par le signe dièse (#). Dans la mesure du possible, évitez de créer des noms d’utilisateur commençant par ce signe.

Les recherches de tâches s’effectuent à partir de la page Recherche de tâche fournie par LiveCycle Process Management ES dans LiveCycle Administration Console.
Retour au sommaire

Impossible de filtrer une recherche par tâche non affectée ou terminée pour LiveCycle Process Management ES

Lors d’une recherche de tâche basée sur le nom d’utilisateur pour LiveCycle Process Management ES, si vous cochez la case Afficher les tâches non affectées, les résultats de la recherche comprennent toutes les tâches affectées et non affectées pour l’utilisateur sélectionné. De même, si vous cochez la case Afficher les tâches terminées, les résultats de la recherche incluent les tâches affectées et les tâches terminées.
Retour au sommaire

LiveCycle Reader Extensions ES - Problèmes d’administration

Commentaires en ligne pour le module externe de navigation Web d’Adobe Reader

Pour activer la barre d’outils de commentaires et de balisage dans un fichier PDF affiché à l’aide du module externe de navigation Web d’Adobe Reader®, un système de collaboration doit être mis en place, tel un serveur de visualisation. En l’absence d’un tel système, enregistrez le fichier PDF sur votre ordinateur, consultez-le, balisez-le dans Adobe Reader, puis renvoyez-le à l’expéditeur.

Si les commentaires en ligne sont requis dans un environnement non collaboratif, contactez le service d’assistance d’Adobe pour obtenir de plus amples informations.
Retour au sommaire

Nécessité d’augmenter les valeurs de délai d’expiration pour éviter l’échec des travaux

Si vous manipulez de nombreux fichiers PDF dans Adobe LiveCycle Reader Extensions ES, configurez comme il convient les valeurs de délai d’expiration suivantes, pour éviter l’expiration et l’échec des travaux :

Délai avant suppression du document : Vous pouvez définir cette valeur dans LiveCycle Administration Console.. Cliquez sur Paramètres > Paramètres de Core System > Configurations et indiquez une valeur pour Délai par défaut avant suppression du document.

Délai d’expiration LiveCycle User Manager : vous pouvez définir cette valeur en modifiant le fichier config.xml. Dans LiveCycle Administration Console, cliquez sur Paramètres > User Management > Configuration > Importer et exporter des fichiers de configuration, puis sur Exporter. Ouvrez le fichier config.xml exporté, puis modifiez les lignes ci-après de la façon suivante :

<entry key="&gtassertionValidityInMinutes" value="600"/>  
<entry key="SessionTimeout" value="600"/>

Enregistrez le fichier config.xml, puis réimportez-le dans LiveCycle Administration Console.

Délai d’expiration de session du serveur d’applications : vous pouvez définir cette valeur sur le serveur d’applications. Pour plus de détails, consultez la documentation de votre serveur d’applications.

Retour au sommaire

LiveCycle Rights Management ES - Problèmes d’administration

Ne pas utiliser de caractères de nouvelle ligne dans les descriptions de stratégies ou de jeux de stratégies ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

Suite à des améliorations de sécurité, vous ne pouvez plus utiliser de caractères de nouvelle ligne (ajoutés via la touche Entrée) dans les descriptions des stratégies et jeux de stratégies créés dans LiveCycle Rights Management ES.
Retour au sommaire

Impossible de réinviter les utilisateurs invités qui sont supprimés uniquement via User Management

Il est impossible de réinviter les utilisateurs invités dans LiveCycle Rights Management ES qui ont été supprimés uniquement via l’interface de User Management. Pour réinviter un utilisateur supprimé via User Management, supprimez-le à nouveau dans la page Utilisateurs invités dans Rights Management de LiveCycle Administration Console. Vous pourrez ensuite le rajouter.
Retour au sommaire

Rights Management ES ne prend pas en charge les caractères UTF-8 sur MySQL

Vous pouvez créer des noms de stratégies et de jeux de stratégies qui contiennent des caractères étendus. Cependant, en cas de comparaison entre deux chaînes, aucune différence n’est faite entre les caractères accentués et non accentués (« e » et « é », par exemple). Si quelqu’un crée une stratégie ou un jeu de stratégies, une comparaison est lancée pour vérifier s’il existe déjà un jeu portant le même nom. La comparaison ne fait pas de distinction entre les noms identiques, à l’exception des caractères accentués. La stratégie ou le jeu de stratégies étant considérés comme existant dans la base de données, aucun ajout n’est possible.
Retour au sommaire

User Management - Problèmes d’administration

Description du paramètre Seuil d’identification corrigée

Dans l’interface utilisateur de User Management, la description du paramètre Seuil d’identification est incorrecte. Pour afficher ce paramètre, connectez-vous à LiveCycle Administration Console et cliquez sur Paramètres > User Management > Configuration > Configuration des attributs système avancés. La description correcte du paramètre est la suivante :

Cette valeur indique une durée de mise en mémoire pour compenser les retards dus aux différences de temps système entre les serveurs d’applications LiveCycle ES d’une grappe. La durée de connexion d'un utilisateur est antidatée en fonction de la durée (en secondes) spécifiée dans cette propriété.

Retour au sommaire

Distinction entre les entités de sécurité partageant un identificateur d’utilisateur et un nom canonique

Si deux entités de sécurité d’un domaine spécifique partagent un identificateur d’utilisateur et un nom canonique, lorsqu’un utilisateur accède à l’une de ces entités au moyen de son identificateur d’utilisateur, puis effectue une recherche sur la seconde entité en utilisant son nom canonique, le système ne fait pas de distinction entre ces deux entités et renvoie la première. Toutefois, si l’utilisateur ne se sert pas de son identificateur d’utilisateur de la première entité de sécurité pour accéder à cette dernière, la recherche de la deuxième entité par son nom canonique renvoie le résultat correct.
Retour au sommaire

Un message d’erreur incorrect s’affiche lorsqu’un compte utilisateur est verrouillé

Si vous tentez de vous connecter à votre compte à plusieurs reprises en utilisant des informations d’identification incorrectes, le message d’erreur suivant apparaît au lieu d’une erreur, indiquant que le compte est verrouillé en raison d’un trop grand nombre de tentatives d’ouverture de session infructueuses :

« Aucun des fournisseurs n’a pu authentifier l’utilisateur. L’authentification a échoué ».

Retour au sommaire

Dossiers de contrôle - Problèmes d’administration

Watched Folder peut traiter des fichiers d’entrée avant la fin de leur copie dans le dossier de contrôle

Contrairement à Microsoft Windows®, le verrouillage de fichiers n’est pas obligatoire sous UNIX. Par conséquent, lorsqu’un fichier est copié dans un dossier de contrôle, il est possible que Watched Folder déplace ce fichier vers le dossier des fichiers traités sans attendre la fin de la copie du fichier. Dans ce cas, le fichier d’entrée n’est traité que partiellement. A l’heure actuelle, il existe deux moyens de remédier à ce problème :

Solution n°1

  1. Spécifiez un modèle pour l’option Exclure le modèle de fichier, par exemple temp*.ps.
  2. Copiez les fichiers commençant par temp (par exemple, temp1.ps) dans le dossier de contrôle.
  3. Une fois le fichier intégralement copié dans le dossier de contrôle, renommez-le pour le faire correspondre au modèle spécifié dans Inclure le modèle de fichier. Watched Folder déplace alors le fichier copié vers le dossier des fichiers traités.

Solution n°2

Si vous connaissez la durée maximale requise par la copie de vos fichiers dans un dossier de contrôle, spécifiez cette durée en secondes pour Durée d’attente. Watched Folder attend alors que ce laps de temps soit écoulé avant de déplacer le fichier vers le dossier des fichiers traités.

Ce problème ne se produit pas pour les fichiers sous Windows, car ils sont verrouillés pendant les opérations d’écriture par un thread. Toutefois, ce problème se présente pour les dossiers sous Windows. Pour les dossiers, vous devez suivre la procédure de la solution n°1.
Retour au sommaire

Empêcher l’inclusion du fichier Thumbs.db de Windows dans un dossier de contrôle

Si un dossier de contrôle sous Windows traite des fichiers image, définissez des valeurs pour les options Inclure le modèle de fichier ou Exclure le modèle de fichier afin d’éviter que le fichier Thumbs.db généré automatiquement par Windows ne soit interrogé par le dossier de contrôle.
Retour au sommaire


Problèmes de développement

Problèmes de développement généraux

Une exception se produit lors de l’invocation du service ApplicationManager ou TaskManager à l’aide des services Web ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 2 **

Si vous invoquez les services ApplicationManager ou TaskManager à l’aide d’un proxy de service Web créé dans une version précédente de LiveCycle ES, une exception se produit. Par exemple, si vous avez créé un proxy de service Web pour LiveCycle ES 8.0.1, puis utilisé ce proxy pour invoquer le service ApplicationManager faisant partie de LiveCycle ES 8.2.1 ou 8.2.1.2, une exception se produit.

Pour résoudre ce problème, créez un proxy de service Web à l’aide de LiveCycle ES 8.2.1 ou 8.2.1.2, puis vérifiez que vous utilisez le paramètre lc_version. Pour plus d’informations, reportez-vous à la section relative à l’accès aux nouvelles fonctions à l’aide de services Web du document Programmation avec LiveCycle ES.
Retour au sommaire

Le chemin du serveur FTP indiqué dans le service FTP doit comporter une barre oblique fermante

Dans les opérations Put et Put Multiple Documents du service FTP, si le chemin spécifié dans la propriété Path on FTP Server ne comporte pas de barre oblique fermante (par exemple, /temp/input), les fichiers spécifiés ne sont pas placés sur le serveur FTP. Vous devez inclure une barre oblique fermante dans le chemin (par exemple, /temp/input/) pour que ces opérations fonctionnent correctement.
Retour au sommaire

Les ressources ayant des noms de fichier longs ne sont pas résolues

Les noms de fichiers de ressources dépassant 256 caractères ne sont pas résolus par les services LiveCycle ES. Par exemple, si un fichier XDP contient une référence d’image ou de fragment dont le nom complet dépasse 256 caractères, le service Forms ne peut pas localiser le fichier de ressources et le formulaire n’est pas affiché. Il est donc nécessaire de raccourcir le nom du fichier de ressources pour afficher correctement le formulaire.
Retour au sommaire

Les transformations de contenu ne fonctionnent pas dans LiveCycle ES lorsqu’il est installé sur WebLogic 10

Lorsque LiveCycle ES est installé sur WebLogic 10 (avec une procédure clé en main ou manuelle), les transformations de contenu ne fonctionnent pas. Un correctif sera mis à disposition prochainement.
Retour au sommaire

GetListOfFiles ne renvoie pas les fichiers créés le 29 février (année bissextile)

L’opération GetListOfFiles fournie par le service File Utilities ne renvoie pas les fichiers créés le 29 février (année bissextile). Pour plus d’informations sur ce problème, consultez https://issues.apache.org/jira/browse/NET-188?page=com.atlassian.jira.plugin.system.issuetabpanels:comment-tabpanel&focusedCommentId=12573746#action_12573746.

Retour au sommaire

Des problèmes se produisent lorsque l’authentification Kerberos est configurée sur le serveur LiveCycle ES

Lorsque l’authentification Kerberos est configurée sur le serveur LiveCycle ES, les problèmes suivants peuvent se produire :

Retour au sommaire

Des problèmes se produisent lors de l’exportation de référentiels LiveCycle Contentspace ES complets

Une erreur se produit lors de l’exportation d’un référentiel complet depuis la console d’administration LiveCycle Contentspace ES. Vous pouvez néanmoins exporter le référentiel Company Home complet et ses enfants.
Retour au sommaire

Le bouton d’envoi du type de données codées URL ne doit pas être utilisé dans les exemples LiveCycle Content Services ES

Si un formulaire utilisé dans les exemples de LiveCycle Content Services ES contient un bouton d’envoi du type données codées URL, l’envoi échoue et un message d’erreur s’affiche. Avec ces exemples, utilisez un autre type de bouton d’envoi ou créez un servlet qui traite les données envoyées et appelle le processus Samples - Content Services - ArchiveData.
Retour au sommaire

LiveCycle Content Services ES n’indexe pas les documents protégés par une stratégie

Lorsqu’un document est protégé par une stratégie, LiveCycle Content Services ES ne l’indexe pas.
Retour au sommaire

Conversion d’un service WSDL en classe Java

Lorsque vous convertissez un service WSDL en classe Java à l'aide de l'outil Apache Axis WSDL2Java, créez un fichier de configuration log4j et ajoutez-le au chemin d'accès de la classe de votre projet Java.

Un exemple de fichier log4j.properties est fourni :

# Set root category priority to INFO and its only appender to CONSOLE.
log4j.rootCategory=INFO, CONSOLE
#log4j.rootCategory=INFO, CONSOLE, LOGFILE

# Set the enterprise logger category to FATAL and its only appender to CONSOLE.
log4j.logger.org.apache.axis.enterprise=FATAL, CONSOLE

# CONSOLE is set to be a ConsoleAppender using a PatternLayout.
log4j.appender.CONSOLE=org.apache.log4j.ConsoleAppender
log4j.appender.CONSOLE.Threshold=INFO
log4j.appender.CONSOLE.layout=org.apache.log4j.PatternLayout
log4j.appender.CONSOLE.layout.ConversionPattern=- %m%n

# LOGFILE is set to be a File appender using a PatternLayout.
log4j.appender.LOGFILE=org.apache.log4j.FileAppender
log4j.appender.LOGFILE.File=axis.log
log4j.appender.LOGFILE.Append=true
log4j.appender.LOGFILE.Threshold=INFO
log4j.appender.LOGFILE.layout=org.apache.log4j.PatternLayout
log4j.appender.LOGFILE.layout.ConversionPattern=%-4r [%t] %-5p %c %x - %m%n

Pour plus de détails sur la configuration du fichier log4j.properties, allez à http://logging.apache.org/log4j/1.2/index.html.
Retour au sommaire

Service Assembler - Problèmes de développement

L’élément DDX FileAttachments ne remplace pas les pièces jointes du document parent

Si l’élément DDX FileAttachment est l’enfant d’un élément source PDF, les pièces jointes du document parent ne sont pas remplacées.
Retour au sommaire

L’utilisation de la fonction de superposition DDX modifie la version du PDF ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 2 **

L’élément DDX PageOverlay indique à Assembler qu’il faut superposer un document PDF avec du contenu obtenu à partir d’un autre document PDF. Lorsque Assembler superpose un document PDF de version 1.3 ou antérieure, il modifie la version du document en 1.4. Il n’existe aucune solution de contournement à ce problème.
Retour au sommaire

Service Barcoded Forms - Problèmes de développement

Le service Barcoded Forms ne parvient pas à décoder des données de code-barres lorsque les paramètres de délimiteur de ligne et de délimiteur de champ ont la même valeur ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 2 **

Lorsque vous utilisez la méthode extractToXml du service Barcoded Forms pour décoder des données, vous ne pouvez pas indiquer les mêmes valeurs pour les paramètres de délimiteur de ligne et de délimiteur de champ. Cette situation empêche le service de décoder les données de code-barres. Vous pouvez par exemple spécifier Delimiter.Carriage_Return pour le paramètre de délimiteur de ligne et Delimiter.Tab pour le paramètre de délimiteur de champ.
Retour au sommaire

Extensions de nom de fichier image prises en charge par les formulaires à code-barres

Lors du décodage de fichiers image à l’aide d’un dossier de contrôle, les fichiers image doivent utiliser l’une des extensions de nom de fichier suivantes : .pdf, .PDF, .tif ou .tiff. Le décodeur respectant la casse, vous ne pouvez utiliser aucune autre variante (par exemple, PDF ou TIF).
Retour au sommaire

Service Encryption - Problèmes de développement

Extraction des données de formulaire d'un document PDF chiffré ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

Lorsque vous utilisez l'API Java du service Encryption pour chiffrer un document PDF, vous pouvez définir des autorisations relatives à l'extraction de données de formulaire. Définissez les autorisations à l'aide d'un objet java.util.List. Pour extraire des données de formulaire, vous devez définir les autorisations suivantes :

L'exemple de code suivant illustre la manière de définir ces autorisations à l'aide de l'API Java du service Encryption :

PasswordEncryptionOptionSpec passSpec = new PasswordEncryptionOptionSpec();
List encrypPermissions = new ArrayList();
encrypPermissions.add(PasswordEncryptionPermission.PASSWORD_EDIT_ADD);
encrypPermissions.add(PasswordEncryptionPermission.PASSWORD_EDIT_MODIFY);
passSpec.setPermissionsRequested(encrypPermissions);

Retour au sommaire

Appel des opérations du service Encryption à l’aide de JAX-WS

Lorsque vous utilisez l’outil JAX WS pour générer des classes proxy pour chiffrer un document, une exception javax.xml.bind.JAXBException est générée. Ce problème est lié à la façon dont les classes proxy gèrent les tableaux d’autorisations enum. Pour résoudre ce problème, définissez la chaîne représentant la constante enum comme suit :

MyArrayOfXsdAnyType paramArray = new MyArrayOfXsdAnyType();
paramArray.getItem().add("PKI_EDIT_ADD");

Retour au sommaire

Service Forms - Problèmes de développement

Conception de formulaires pour des sorties XHTML

Lorsque vous développez un processus à l’aide de LiveCycle Workbench ES ou une application cliente à l’aide de l’API Java, vous pouvez demander que LiveCycle Forms ES génère une sortie XHTML, conforme à XHTML strict 1.0. Avec les navigateurs suivants, il se peut néanmoins que le formulaire ne soit pas rendu correctement :

Lorsque vous concevez un formulaire dont le rendu cible est XHTML, nous vous conseillons de visualiser l’aperçu de la sortie XHTML à l’aide de FormsIVS.

Exécution de scripts de formulaire dans les formulaires HTML

Pour le rendu de formulaires HTML qui contiennent à la fois une fonction de navigation par page et des scripts de formulaire (par exemple, dans le cas d’un script qui récupère des données de champ dans la base de données chaque fois que le formulaire est rendu), vous devez veiller à ce que le script de formulaire se trouve dans l’événement form:calculate et non dans l’événement form:ready.

Les scripts de formulaire qui se trouvent dans l’événement form:ready ne sont exécutés qu’une seule fois pendant le rendu initial du formulaire et ne sont pas exécutés pour les récupérations de pages suivantes. Par contre, l’événement form:calculate est exécuté pour chaque navigation de page où le formulaire est rendu.
Retour au sommaire

Une ligne de séparation des colonnes supplémentaire apparaît dans les tableaux dans Netscape et Internet Explorer 6

Une ligne de séparation supplémentaire apparaît toutes les deux colonnes dans les tableaux dans Netscape et Internet Explorer 6. Les tableaux ne s’affichent donc pas correctement dans ces deux navigateurs Web. Ce problème ne se produit pas pour les navigateurs Internet Explorer 7, Firefox et Safari.
Retour au sommaire

Les bordures en pointillés sont affichées sous forme de lignes courbes entre les cellules de tableau

Les bordures en pointillés des cellules de tableau ne sont pas affichées correctement. Les bordures qui séparent deux cellules apparaissent sous forme de lignes courbes, par contre celles qui entourent le tableau sont affichées correctement.
Retour au sommaire

LiveCycle Workspace ES invalide les signatures de certification d’un flux de production reposant sur un formulaire XDP lors de l’utilisation de champs de processus standard

Lorsque des formulaires XML Adobe (formulaires PDF basés sur XFA) sont utilisés dans des processus impliquant des utilisateurs avec LiveCycle Workspace ES, les formulaires invalident les signatures certifiées. C’est la raison pour laquelle dès que LiveCycle Workspace ES charge un PDF statique, ce dernier annule la certification.

Pour certifier le formulaire, créez un PDF dynamique basé sur XFA. Si vous disposez d’Acrobat 7.0 et d’une version ultérieure, utilisez le processus Rendre un formulaire PDF ainsi que les options PDF de rendu pour créer le PDF dynamique.

Attention : après avoir créé une nouvelle version de processus et l’avoir activée, l’ensemble des variables utilisant le processus Rendre un formulaire PDF se servent de la version la plus récente.

Pour modifier le processus Rendre un formulaire PDF utilisé pour les variables xfaForm, procédez comme suit :

  1. Dans LiveCycle Workbench ES, sélectionnez la fonction Conception de processus.
  2. Dans l’affichage Processus, cliquez avec le bouton droit de la souris sur Gestion des processus > Rendre un formulaire PDF et sélectionnez Nouvelle version.
  3. Dans la boîte de dialogue Nouvelle version de processus, sélectionnez Copier un processus existant et cliquez sur Suivant.
  4. (Facultatif) Dans les zones Version principale et Version secondaire, entrez le numéro de version. Vous pouvez, par exemple, indiquer 2 et 0, respectivement.
  5. Cliquez sur Parcourir puis, dans la boîte de dialogue Sélectionner le processus à copier, sélectionnez Gestion des processus > Rendre un formulaire PDF > Rendre un formulaire PDF – 1.0.
  6. Cliquez sur OK, puis sur Terminer.
  7. Dans la cartographie des processus de la nouvelle version de Rendre un formulaire PDF, sélectionnez l’opération Rendre sous forme de formulaire PDF.
  8. Dans l’affichage Propriétés, sous la propriété Options de rendu de formulaire PDF de l’option Version d’Acrobat, modifiez la valeur de sorte qu’elle ne soit plus Auto, mais une version d’Acrobat correspondant à Acrobat 7.0 ou ultérieure. Il est conseillé de définir la valeur correspondant à la version la plus récente dont se servent vos utilisateurs.
  9. Dans le champ Rendu vers client, remplacez la valeur Auto par Oui.
  10. Sélectionnez Fichier > Enregistrer.
  11. Dans l’affichage Processus, sélectionnez Gestion des processus > Rendre un formulaire PDF et cliquez à l’aide du bouton droit de la souris sur la nouvelle version du processus créé, puis sélectionnez Activer.

Si vous disposez d’Acrobat 6 ou d’une version antérieure, vous devez modifier le champ Présence du bouton AWS_Submit pour éviter que LiveCycle Workspace ES invalide la signature numérique. La procédure suivante a pour conséquence que le formulaire ne peut pas être utilisé hors connexion.

Pour modifier le champ Présence :

  1. Dans LiveCycle Workbench ES, sélectionnez la fonction Conception de formulaire.
  2. Dans l’affichage Ressources, cliquez deux fois sur le formulaire à modifier.
  3. Depuis la palette Hiérarchie de la conception de formulaire, sélectionnez AWS_SUBMIT.
  4. Sur la palette Objet, dans la liste Présence, modifiez la valeur pour la faire passer de Visible à Masquée (Exclure de la mise en page).
  5. Sélectionnez Fichier > Enregistrer.

Remarque : la prochaine fois que vous appellerez un processus utilisant la conception de formulaire, c’est la nouvelle version de cette dernière qui sera employée.
Retour au sommaire

Personnalisation des propriétés d'interface utilisateur du bouton Signature numérique HTML

Pour personnaliser l’apparence du bouton Signature numérique HTML sur un formulaire HTML, modifiez les propriétés suivantes dans le fichier fscdigsig.css (au sein du fichier adobe-forms-ds.ear > adobe-forms-ds.war) :

.fsc-ds-ssb : cette feuille de style s’applique en cas de champ de signature vierge.
.fsc-ds-ssv : cette feuille de style s’applique en cas de champ de signature valide.
.fsc-ds-ssc : cette feuille de style s’applique en cas de champ de signature valide, mais où les données ont été modifiées.
.fsc-ds-ssi : cette feuille de style s’applique en cas de champ de signature non valide.
.fsc-ds-popup-bg : cette propriété de feuille de style n’est pas utilisée.
.fsc-ds-popup-btn : la propriété de feuille de style n’est pas utilisée.

Retour au sommaire

Les données ne sont pas fusionnées convenablement dans les documents PDF dynamiques

Si des données XML ou XDP (avec des jeux de données de formulaires secondaires répétés) sont fusionnées dans un document PDF dynamique lorsque l’option d’exécution RenderAtClient a pour valeur Non, seul le premier jeu de données est fusionné, car les formulaires secondaires ne sont pas répétés. Pour fusionner l’intégralité du jeu de données, réglez l’option d’exécution RenderAtClient sur Oui.
Retour au sommaire

Les champs d’un document peuvent ne pas refléter le fait que certains d’entre eux ne doivent pas être modifiés lors d’un flux de production de certification

Lors des flux de travail de certification de document, vous pouvez spécifier un sous-ensemble de champs modifiables. Toutefois, lors de l’importation de données XFDF, FDF et XML, l’aspect des champs d’un document peut ne pas refléter le fait que certains champs ne sont pas modifiables car ils sont sous le contrôle d’un verrouillage de champ de signature ayant été activé au moment de l’application de la signature numérique.
Retour au sommaire

Rendu incorrect des champs de texte imbriqués dans une cellule de tableau

Les champs de texte ne sont pas correctement rendus au format HTML lorsqu’ils sont imbriqués dans une cellule de tableau. L’alignement des champs de texte est incorrect dans un tableau.
Retour au sommaire

Un formulaire n’est pas rendu via le bouton des services Web dans FormsIVS lorsque SSL est activé sur le serveur Web

Dans le cadre de la configuration d’une signature numérique, lorsque vous accédez à une application du service Forms déployée sur un serveur d’applications J2EE à l’aide d’un serveur Web sur lequel le protocole SSL (Secure Sockets Layer) est activé, vous ne pouvez pas afficher un formulaire à l’aide du bouton Utiliser les services Web de FormsIVS. Cette situation ne s’applique que lorsque SSL est activé sur le serveur Web, et non sur le serveur d’applications J2EE.
Retour au sommaire

Une procédure manuelle est requise pour personnaliser l’interface utilisateur de signature numérique

Vous pouvez modifier le texte et l’interface utilisateur de la boîte de dialogue de signature numérique HTML. Pour personnaliser cette boîte de dialogue, procédez comme suit :

  1. Annulez le déploiement du fichier adobe-forms.ds.ear.
  2. A l’aide d’un outil tel que WinRAR, ouvrez le fichier adobe-forms-ds.ear, ouvrez le fichier adobe-forms-ds.war et extrayez le fichier SignDialog.jsp.
  3. Modifiez le fichier SignDialog.jsp et réintégrez la version modifiée au fichier adobe-forms-ds.war. Replacez ensuite le fichier WAR modifié dans le fichier adobe-forms.ds.ear.
  4. A l’aide d’un outil tel que WinRAR, ouvrez le fichier adobe-forms-ds.ear et extrayez le fichier dsmsg.properties.
  5. Modifiez le fichier dsmsg.properties et réintégrez la version modifiée au fichier adobe-forms-ds.ear.
  6. Redéployez le fichier adobe-forms.ds.ear modifié.

Retour au sommaire

Generate PDF - Problèmes de développement

Le service Generate PDF doit utiliser Acrobat WebCapture dans l’environnement Windows japonais

Dans un environnement Windows japonais, lorsque vous utilisez LiveCycle PDF Generator ES pour convertir des pages HTML en PDF, le service Generate PDF doit être configuré pour utiliser Acrobat WebCapture. Sinon le PDF généré ne contient pas les caractères sur deux octets.

Pour configurer Acrobat WebCapture en vue de conversions HTML en PDF :

  1. Connectez-vous à LiveCycle Administration Console et sélectionnez Services > Applications et services > Gestion des services.
  2. Sur la page Gestion des services, sélectionnez PDF Generator dans la liste Catégorie et cliquez sur Filtre, puis sur GeneratePDFService.
  3. Dans la zone Utiliser Acrobat WebCapture (Windows uniquement), entrez true et cliquez sur Enregistrer.

Retour au sommaire

Lors de la récupération du fichier de sortie généré par l’utilisation directe du WSDL, une URL est souvent renvoyée à la place de données binaires

Lors de l’utilisation de données binaires pour l’envoi d’un fichier source à convertir par l’utilisation directe du WSDL sur des piles SOAP natives, le fichier de sortie généré est généralement publié sur le serveur et une URL du fichier est renvoyée au client afin de minimiser le volume de données retourné au client. Pour récupérer des données binaires et non une URL, voir Programmation avec LiveCycle ES.
Retour au sommaire

LiveCycle Workbench ES - Problèmes de développement

La page de démarrage de Workbench ES peut ne pas s’ouvrir ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 2 **

Lorsque vous démarrez Workbench ES après avoir installé LiveCycle ES 8.2 Service Pack 2, il se peut que la page de démarrage ne s’ouvre pas automatiquement. Cela se produit si vous avez utilisé Workbench ES et laissé la page de démarrage ouverte avant d’installer le Service Pack 2.

Pour ouvrir la page de démarrage, dans Workbench ES, sélectionnez Aide > Page de démarrage de LiveCycle.
Retour au sommaire

L'affectation de la valeur de longueur de chaîne Illimité génère des erreurs ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Des erreurs se produisent sur le serveur LiveCycle ES lorsque, dans un processus activé, vous modifiez la longueur maximale d’une variable de chaîne et choisissez Illimité. Ces erreurs entraînent la désactivation définitive du processus.

S’il vous faut une variable de chaîne sans contrainte de taille et que le processus est déjà activé, créez-en une et cochez l’option Illimité dans les propriétés de la variable. N’affectez pas une taille illimitée à la place d’une valeur de taille maximale à une variable de chaîne existante.
Retour au sommaire

Les enregistrements de processus peuvent utiliser de grandes quantités de mémoire sur le serveur

La lecture des enregistrements de processus comportant beaucoup de variables ou d’opérations peut nécessiter de grandes quantités de mémoire sur le serveur LiveCycle ES. Si le serveur LiveCycle ES est déstabilisé lorsque vous tentez de lire un enregistrement de processus, la machine virtuelle Java (JVM) qui héberge le serveur d’applications peut nécessiter une quantité de mémoire supérieure à celle qui lui est affectée. Vous devrez donc peut-être redémarrer l’ordinateur qui héberge le serveur pour obtenir la stabilité.

Pour augmenter la mémoire affectée à la JVM, configurez l’option -Xmx de la machine qui exécute le serveur d’applications. Par exemple, si l'option actuelle est -Xmx1024m, définissez une valeur de -Xmx1280m pour augmenter de 256 Mo la quantité maximale de mémoire affectée.

Pour plus de détails sur la configuration de l’option de la JVM, reportez-vous au document concernant l’installation de LiveCycle ES relatif à votre serveur d’applications :

JBoss : reportez-vous à la section « Modification des fichiers de configuration JBoss » du document Préparation à l’installation de LiveCycle ES.

WebSphere : reportez-vous à la section « Configuration des arguments et propriétés JVM » du document Installation et déploiement de LiveCycle ES pour WebSphere.

WebLogic : reportez-vous à la section « Configuration des arguments JVM » du document Installation et déploiement de LiveCycle ES pour WebLogic.

Retour au sommaire

Schéma XML pour les paramètres de conversion PDF du service Generate PDF

L’Aide LiveCycle ES Workbench ne comporte pas d’informations sur l’utilisation du code XML pour configurer les paramètres de conversion PDF pour les opérations du service Generate PDF. Ces informations, ainsi que les schémas XML qui régissent la structure du XML, sont documentés dans l’article technique « XML schema for the PDF conversion settings of the Generate PDF service » accessible dans la Base de connaissances Adobe à l’adresse : http://www.adobe.com/go/kb403981

Retour au sommaire

Mise en cache des formulaires désactivée dans le processus LC7UpgradeRender

La propriété Cache Form On Server de l’opération renderPDFForm du processus LC7UpgradeRender a la valeur False. Cette configuration est requise pour que les données de formulaire soient correctement fusionnées avec les formulaires PDF.
Retour au sommaire

Valeur des attributs wsfilename et basename des pièces jointes des tâches

L’Aide LiveCycle ES Workbench indique que l’attribut wsfilename des documents joints aux tâches contient le nom de fichier du document joint. L’attribut wsfilename peut néanmoins contenir le chemin d’accès complet du fichier ainsi que le nom du fichier. L’attribut basename des valeurs de document ne contient que le nom de fichier.

Par exemple, un processus utilise l’opération Read Document (service File Utilities) pour créer un document à partir d’un fichier nommé fichier.txt qui se trouve dans le répertoire C:\fichiers du serveur LiveCycle. Une opération Attribuer une tâche (service User) est configurée de sorte que le fichier.txt soit joint à la tâche qu’elle génère. La valeur de l’attribut wsfilename de la pièce jointe est C:\fichiers\fichier.txt et celle de l’attribut basename est fichier.txt.

Remarque : lorsque les utilisateurs de LiveCycle Workspace ES joignent des documents aux tâches, la valeur de l’attribut wsfilename inclut uniquement le nom de fichier, et non le chemin d’accès.
Retour au sommaire

Certains caractères sur deux octets ne sont pas autorisés dans les noms de fichiers d’archives

LiveCycle ES ne parvient pas à créer de fichier d’archives si le nom du fichier comporte des caractères katakana demi-largeur et les caractères sur deux octets suivants : Çüé âäàåçêëèïîìÄÅÉ æ Æ ô ö ò û ù ÿ Ö Ü ¢ £ ¥ ₧ ƒ.
Retour au sommaire

Impossible de copier des ressources si une autre fenêtre est activée

Lors de la copie d’une ressource depuis l’affichage Ressources vers un dossier local à l’aide de la fonction de glissement/déplacement, si vous cliquez n’importe où dans l’espace de travail Windows avant la fin du processus, la copie échoue.
Retour au sommaire

L’une des options de propagation des changements de droits d’accès ne fonctionne pas correctement

Dans l’affichage Ressources de LiveCycle Workbench ES, lorsque vous affectez des droits d’accès à un dossier dans le panneau Contrôle d’accès, utilisez l’option par défaut, Ce dossier et la totalité des ressources et des dossiers qu’il contient, qui propage les changements de droits d’accès vers le dossier sélectionné et la totalité des éléments qu’il contient. La deuxième option, Ce dossier et uniquement les ressources qu’il contient, ne fonctionne pas et propage les changements de droits d’accès vers le dossier sélectionné et la totalité des ressources et des dossiers qu’il contient.
Retour au sommaire

Avertissements de mémoire faible

Si un avertissement de mémoire faible s’affiche lorsque vous vous connectez à LiveCycle Workbench ES (qui se connecte au serveur LiveCycle ES), augmentez la quantité de mémoire qui est affectée pour exécuter Workbench ES.

Pour configurer la mémoire affectée, modifiez le fichier workbench.ini. Le format de la propriété qui détermine la quantité de mémoire affectée est le suivant : -Xmx[nombre]M, où [nombre] correspond aux méga-octets de mémoire affectés. La quantité de mémoire affectée par défaut est 512, définie par la valeur -Xmx512M de la propriété. Augmentez la quantité de mémoire par incréments de 256. Par exemple, si l'avertissement s'affiche lorsque de 512 Mo sont affectés, passez à 768. Si l'avertissement s'affiche à nouveau, passez à 1024.

Le fichier workbench.ini se trouve dans le dossier [dossier d’installation]/Adobe/LiveCycle ES/Workbench ES/Workbench, où [dossier d’installation] correspond à l’emplacement où vous avez installé LiveCycle Workbench ES.

Pour augmenter la mémoire affectée :

  1. Ouvrez le fichier workbench.ini dans un éditeur de texte, recherchez la ligne qui contient la propriété définissant la quantité de mémoire affectée, puis modifiez la valeur en fonction de vos besoins. Par exemple, -Xmx768M affecte 768 Mo de mémoire.
  2. Enregistrez et fermez le fichier workbench.ini et redémarrez LiveCycle Workbench ES.

Si un avertissement de mémoire faible s’affiche après une utilisation prolongée de LiveCycle Workbench ES, fermez l’application et redémarrez-la.
Retour au sommaire

Les performances de LiveCycle Workbench ES se dégradent lors de l’utilisation du glissement/déplacement sur des schémas de processus volumineux

L’utilisation de la fonction de glissement/déplacement au sein d’une cartographie des processus très volumineuse dans LiveCycle Workbench ES entraîne le ralentissement ou l’interruption de la manipulation des opérations du concepteur de processus. Pour corriger ce problème, procédez comme suit :

  1. Ouvrez le fichier [emplacement d’installation]\Adobe\LiveCycle ES\Workbench ES\Workbench\workbench.ini dans un éditeur de texte.
  2. Localisez le paramètre suivant et appliquez-lui la valeur true :
    • Dcom.adobe.workbench.unsupported.process.editors.dragndrop.serialization.disable
  3. Enregistrez le fichier, puis fermez-le.

Retour au sommaire

Les caractères japonais ne s’affichent pas correctement dans les réponses par messagerie électronique aux exécutions de tâches hors ligne

Lorsque LiveCycle ES est installé sur un ordinateur utilisant une version anglaise de Windows et les paramètres locaux japonais, les messages de courrier électronique envoyés aux utilisateurs de LiveCycle Workspace ES après l’exécution de tâches hors ligne n’affichent pas correctement les caractères japonais.

Si le serveur d’applications qui héberge LiveCycle ES utilise le codage de caractères UTF-8, le client de messagerie électronique de l’utilisateur doit être configuré pour l’utilisation du codage de caractères UTF-8.

Si le serveur d’applications utilise le codage de caractères ISO-2202JP, appliquez les configurations suivantes :

Retour au sommaire

Les processus installés peuvent nécessiter des modifications de la propriété Codage du jeu de caractères des opérations de service de courrier électronique

L’opération Envoyer avec le document et l’opération Envoyer avec les pièces jointes que le service Email fournit comprennent la propriété Codage du jeu de caractères. Cette propriété définit le jeu de caractères utilisé pour encoder les messages de courrier électronique envoyés. Si aucune valeur n’est spécifiée pour la propriété Codage du jeu de caractères, le codage de caractères défini sur le serveur d’applications hébergeant LiveCycle ES est utilisé.

Si vos utilisateurs de LiveCycle Workspace ES ont besoin d’un codage de caractères différent de celui qui est défini sur le serveur d’applications, définissez-le dans les propriétés des opérations. Par exemple, si votre serveur d’applications est configuré pour utiliser le codage de caractères UTF-8 et que vos utilisateurs ont besoin de lire des caractères japonais dans les messages de courrier électronique, vous devez définir le codage des caractères sur ISO-2022JP dans les propriétés des opérations.

Certains processus installés pour la mise en œuvre des fonctionnalités de LiveCycle Process Management ES utilisent les opérations Envoyer avec le document et Envoyer avec les pièces jointes. Ces processus envoient des notifications par courrier électronique aux utilisateurs de LiveCycle Workspace ES lorsque de nouvelles tâches leur sont affectées, lorsqu’ils reçoivent des rappels concernant des tâches ou lorsque leurs tâches arrivent à échéance. Au besoin, vous devez configurer la propriété Codage du jeu de caractères pour les opérations des processus installés.

Le tableau suivant répertorie les processus installés et les opérations pouvant nécessiter une configuration.

Processus installé

Intitulé de l’opération

Nom de l’opération

Email Notification

Ne pas envoyer de pièces jointes

Envoyer avec le document

Email Notification

Envoyer le courrier

Envoyer avec le document

Email Notification

Envoyer avec les pièces jointes

Envoyer avec les pièces jointes

Retour au sommaire

Erreurs lors du déplacement de fichiers volumineux vers le référentiel

Des erreurs OutOfMemoryError peuvent se produire lorsque vous faites glisser des fichiers volumineux, par exemple de 50 Mo, vers l’affichage Ressources. L’augmentation du délai d’expiration des transactions configuré sur le serveur d’applications permet d’accroître la taille des fichiers pouvant être déplacés vers l’affichage Ressources sans provoquer d’erreur.

Pour plus de détails sur l’augmentation du délai d’expiration des transactions sur le serveur d’applications, consultez la rubrique « OutOfMemoryError : Java heap space error » dans la section de dépannage du guide Installation et déploiement de LiveCycle ES relatif à votre serveur d’applications.
Retour au sommaire

Processus et formulaires installés

L’installation de LiveCycle Workbench ES procède à l’installation de plusieurs processus et formulaires nécessaires à un bon fonctionnement du produit. Ne modifiez pas ces processus et formulaires.

Les processus installés apparaissent dans l’affichage Processus. Les formulaires installés apparaissent dans l’affichage Ressources.

Le tableau suivant répertorie les processus installés.

Catégorie du processus

Nom du processus

Process Management

Queue Sharing

Process Management

Complete Task

Process Management

Default Render

Process Management

Email Notification

Process Management

Share Tasks For Shared Queues

Output

PrintPDFPackage

Le tableau suivant répertorie les ressources installées.

Dossier

Nom de la ressource

Process Management/Workspace

QueueSharing.swf

Retour au sommaire

Problèmes de verrouillage de LiveCycle Workbench ES

LiveCycle Workbench ES permet aux utilisateurs ayant des autorisations/rôles appropriés de verrouiller, modifier et déverrouiller les processus d'autres utilisateurs, y compris ceux qui ont été créés et verrouillés par un autre utilisateur. Lorsqu’un utilisateur tente d’ouvrir une version verrouillée du processus pour la modifier, un message d’avertissement apparaît, l’invitant à confirmer qu’il veut modifier un processus verrouillé. Toutefois, l’utilisateur ayant initialement verrouillé le processus n’est pas averti qu’un autre utilisateur le modifie.
Retour au sommaire

QPAC des services Web

Lorsque vous déployez le serveur LiveCycle avec un serveur proxy et que vous utilisez le QPAC des services Web, les exceptions de proxy ne sont pas récupérées convenablement pour les services Web.
Retour au sommaire

Service Process Engine Connector pour IBM FileNet - Problèmes de développement

Impossible de définir ou de récupérer des valeurs dans la propriété Step Parameter Mapping Table dans les opérations Set Workflow Step Parameters et Retrieve Workflow Step Parameters d’un processus

Lors de la création d’un processus à l’aide de LiveCycle Workbench ES, dans les opérations Set Workflow Step Parameters ou Retrieve Workflow Step Parameters pour le service Process Engine Connector pour le service IBM FileNet, si vous définissez ou récupérez des valeurs à l’aide de la propriété Step Parameter Mapping Table, c’est une valeur arbitraire précédée de @ qui est définie ou récupérée. Les opérations Set Workflow Step Parameters ou Retrieve Workflow Step Parameters s’exécutent sans erreur dans le processus. Des valeurs incorrectes sont néanmoins définies ou récupérées dans l’étape du flux de production qui se trouve dans Connector pour IBM FileNet. La raison est que la propriété Step Parameter Mapping Table a un type interne données de tableau qui n’est actuellement pas pris en charge pour les opérations dans LiveCycle Workbench ES.
Retour au sommaire

LiveCycle Workbench ES (LiveCycle Designer ES) - Problèmes de développement

Pour obtenir la liste complète des problèmes connus dans LiveCycle Designer ES, reportez-vous aux Notes de mise à jour de LiveCycle Designer ES
Retour au sommaire

Service Output - Problèmes de développement

Mise à jour des informations relatives à l’exception OutputException dans le service Output ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Les opérations effectuées par le service Output peuvent générer des exceptions OutputException lorsqu’une erreur se produit au cours de l’exécution. Le tableau suivant répertorie des exemples de situation pouvant générer l’apparition d’exceptions, pour chaque opération.

Opération Situation

GeneratePDFOutput

  • Le service Output ne peut pas localiser le formulaire d’entrée. Il se peut que son nom soit incorrect, ou que le chemin du référentiel créé à partir de la racine de contenu et du nom du formulaire soit mal écrit.
  • La valeur associée à la propriété Format de transformation est incorrecte.
  • Les données XDP fournies pour la propriété Données d’entrée ne sont pas valides.
  • Le type de données indiqué n’est pas pris en charge.
  • Les données fournies contiennent du code XML dont la syntaxe est incorrecte.
  • Le formulaire fourni pour la propriété Formulaires n’est pas valide.
  • Le fichier indiqué comme valeur pour Formulaires correspond déjà à un document PDF plat.
  • Aucun méta-attribut au niveau utilisateur n’est défini dans le fichier de spécification des métadonnées.
  • Les valeurs des champs Nom d’enregistrement et Niveau d’enregistrement ne correspondent pas à celles qui apparaissent dans les données du formulaire.

GeneratePrintedOutput

  • Le service Output ne peut pas localiser le formulaire indiqué. Il se peut que son nom soit incorrect, ou que le chemin du référentiel créé à partir de la racine de contenu et du nom du formulaire soit mal écrit.
  • Les données XDP fournies pour la propriété Données d’entrée ne sont pas valides.
  • Le type de données indiqué n’est pas pris en charge.
  • Les données fournies contiennent du code XML dont la syntaxe est incorrecte.
  • Le formulaire fourni pour la propriété Formulaires n’est pas valide.
  • Le fichier indiqué comme valeur pour Formulaires correspond déjà à un document PDF plat.
  • Aucun méta-attribut au niveau utilisateur n’est défini dans le fichier de spécification des métadonnées.
  • Les valeurs des champs Nom d’enregistrement et Niveau d’enregistrement ne correspondent pas à celles qui apparaissent dans les données du formulaire.

SendToPrinter

  • Le service Output ne peut pas localiser l’imprimante réseau. Il se peut que le nom de l’imprimante ou l’URI du serveur d’impression soient incorrects, ou que l’imprimante soit déconnectée.
  • Le service Output ne peut pas localiser le document d’entrée. Le chemin du document est peut-être incorrect.
  • Une erreur se produit sur le périphérique d’impression.

TransformPDF

  • Le service Output ne peut pas localiser le formulaire ou le document indiqué. Le chemin du document ou du formulaire est peut-être incorrect.
  • Le document devant être transformé n’est pas au format PDF.
  • Le document indiqué n’est ni au format PDF basé sur XFA, ni au format Acrobat.
  • Le formulaire PDF basé sur XFA indiqué a été doté d’extensions pour Reader, signé de manière numérique ou certifié.

Toutes opérations

  • La valeur d’une propriété requise n’a pas été indiquée.
  • Certains services dont dépend Output n’ont pas été lancés (XMLForm, FontManager...).
  • La valeur indiquée pour une propriété d’opération n’est pas valide.
  • Un problème lié au serveur LiveCycle ES est apparu (erreur de messagerie JMS, par exemple).

Retour au sommaire

Certaines opérations du serveur Output ne génèrent pas nécessairement des événements d’exception ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Les opérations generatePDFOutput et generatePrintedOutput du service Output sont associées à la génération d’événements d’exception lorsqu’elles sont ajoutées à des schémas de processus. Cependant, il peut arriver que les événements d’exception ne soient pas générés après un échec. A la place de ces événements, un document d’état est renvoyé, fournissant des informations sur cet échec. Il s’agit d’un document XML récapitulant les résultats d’une opération.

Pour gérer tous les scénarios d’échec, vous devez inclure les fonctions suivantes dans les schémas de processus :

Le document d’état comprend un élément status :

L’expression XPath qui récupère le texte dans l’élément status est la suivante : /process_data/nom variable XML/printResult/status. Dans cette expression, nom variable XML correspond au nom de la variable qui stocke le document d’état.

Vous pouvez utiliser des conditions d’acheminement pour évaluer le document d’état renvoyé, afin de déterminer si une exception s’est produite. Par exemple, la propriété Document d’état d’une opération generatePDFOutput est définie sur une variable XML appelée XMLvar. La condition suivante est vraie lorsqu’une exception se produit :

/process_data/XMLvar/printResult/status != 0 

Pour gérer les exceptions indiquées dans le document d’état, procédez comme suit :

  1. Configurez l’opération generatePDFOutput ou generatePrintedOutput de façon que la propriété Document d’état soit définie sur une variable XML. La valeur renvoyée pour le document sera automatiquement convertie de valeur de document (binaire) en valeur XML (texte).
  2. Définissez un itinéraire entre l’opération generatePDFOutput ou generatePrintedOutput et l’opération à exécuter lorsque l’exception se produit.
  3. Ajoutez une condition à l’itinéraire afin de comparer le texte de l’élément status à zéro (0).

Pour gérer les exceptions générant des événements d’exception, procédez comme suit :

Retour au sommaire

Messages d’expiration de la transaction dans le fichier journal

Lorsque l’API du service Output est appelée de façon asynchrone pour des requêtes multiples, le message « Expiration de la transaction » peut apparaître dans le fichier journal pour certaines des requêtes, même si les transactions ont été effectuées.
Retour au sommaire

Service Rights Management - Problèmes de développement

Une exception se produit lors de la définition d’une valeur élevée pour le paramètre maxResult ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 2 **

Lorsque vous invoquez la méthode getPolicies de l’objet PolicyManager et que vous transmettez un nombre élevé pour le paramètre maxResult, il se peut qu’une exception se produise. Les limites sont différentes selon les bases de données. Par exemple, 50000000 est la limite de la base de données MySQL.
Retour au sommaire

Modification des attributs de stratégie à l’aide des services Web

Pour modifier des attributs de stratégie à l’aide d’un service Web (par exemple, utilisation de classes proxy Java créées avec AXIS), veillez à ce que la stratégie soit enregistrée auprès du service Rights Management. Vous pouvez ensuite référencer la stratégie existante avec la méthode PolicySpec.getPolicyXml et modifier des attributs de stratégie avec les méthodes appropriées. Vous pouvez, par exemple, modifier la période d’ouverture hors connexion en appelant la méthode PolicySpec.setOfflineLeasePeriod.
Retour au sommaire

Service Security - Problèmes de développement

Erreur d’authentification de certificat

L'authentification d'un certificat échoue lorsque le nom canonique du certificat est associé au nom complet de l'utilisateur. La demande d’authentification échoue et renvoie l’erreur « Echec de l’authentification car les informations de certificat ne sont pas associées à un utilisateur unique ».
Retour au sommaire

Service Signature - Problèmes de développement

Restrictions concernant les signatures numériques et les proxys inverses

Les topologies de LiveCycle ES peuvent inclure des serveurs proxy qui reçoivent les requêtes serveur et les dirigent vers le serveur LiveCycle ES. Une utilisation courante d’un serveur proxy consiste à recevoir des requêtes provenant de l’extérieur du pare-feu. Avec cette topologie, les requêtes provenant d’utilisateurs situés au-delà du pare-feu peuvent être envoyées directement au serveur LiveCycle ES.

Lorsqu’un processus inclut un formulaire PDF qu’un utilisateur signe numériquement et que le formulaire est ensuite acheminé vers d’autres utilisateurs d’un processus, tous les utilisateurs doivent accéder au serveur LiveCycle ES de la même manière, à savoir directement ou via le même serveur proxy. Si les utilisateurs suivants n’accèdent pas au serveur avec la même méthode que le signataire, la signature numérique est invalidée et le formulaire ne peut pas être envoyé.

Par exemple, un utilisateur externe signe numériquement un formulaire PDF et l’envoie au serveur proxy. Le processus envoie le formulaire à un utilisateur interne qui se connecte directement au serveur LiveCycle ES. Lorsque l’utilisateur interne ouvre le formulaire, la signature numérique est invalidée et une erreur se produit lorsqu’il essaie de l’envoyer.
Retour au sommaire

Utilisation d’informations d’identification HSM nCipher nShield

Lorsque vous utilisez des informations d’identification HSM nCipher nShield pour signer ou certifier un document PDF, vous ne pouvez pas utiliser de nouvelles informations d’identification tant que le serveur d’applications J2EE sur lequel LiveCycle ES est déployé n’a pas été redémarré. Toutefois, vous pouvez définir une valeur de configuration entraînant l’application de l’opération de signature ou de certification sans que le serveur d’applications J2EE soit redémarré.

Vous pouvez ajouter la valeur de configuration ci-après dans le fichier cknfastrc, situé dans /opt/nfast/cknfastrc (ou dans c:\nfast\cknfastrc) :

CKNFAST_ASSUME_SINGLE_PROCESS=0

Une fois que vous avez inséré cette valeur de configuration dans le fichier cknfastrc, vous pouvez utiliser les nouvelles informations d’identification sans redémarrer le serveur d’applications J2EE.
Retour au sommaire

Ajustement du texte du champ signature

Il est possible que le texte de la signature ne soit pas parfaitement ajusté à la taille du champ signature.
Retour au sommaire

Signature ou certification d’un document PDF non valide

Si vous essayez de signer, de certifier ou de vérifier un document PDF non valide à l’aide du service Signature, vous pouvez recevoir des messages d’exception ou rencontrer des problèmes lors du traitement du document PDF en entrée. Ces messages d’exception peuvent varier selon les documents PDF.
Retour au sommaire

Certification simultanée de plusieurs documents

Dans certains cas, une exception java.net.SocketTimeoutException est générée lors de la certification simultanée de plusieurs documents. Pour éviter cette situation, il est conseillé d’augmenter la valeur de délai d’expiration de socket à 300 secondes, à l’aide de LiveCycle Administration Console.
Retour au sommaire

Signatures de certification non approuvées

Lorsqu’un même document PDF est certifié et signé et que la signature de certification n’est pas approuvée, un triangle jaune s’affiche en regard de la première signature lors de l’ouverture du document PDF dans Acrobat ou Adobe Reader. Pour que cette situation ne se produise pas, la signature de certification doit être approuvée.
Retour au sommaire

Le service Signature ne prend pas en charge les fichiers XDP contenant des données PDF incorporées

Le service Signature de LiveCycle Digital Signatures ES ne prend pas en charge les fichiers XDP dans lesquels ont été incorporées des données PDF en entrée d’une opération telle que la certification d’un document. Il en résulte que le service Signature génère une PDFOperationException. Pour résoudre ce problème, convertissez le fichier XDP en fichier PDF en utilisant le service PDF Utilities, puis transmettez le fichier PDF converti à une opération du service Signature.
Retour au sommaire

User Management - Problèmes de développement

L’utilisation de WSDL pour Generate PDF sur une grappe WebSphere Application Server provoque une erreur d’authentification

Si le fuseau horaire du serveur diffère du fuseau horaire du client, l’utilisation de WSDL pour le service Generate PDF sur une pile SOAP native utilisant un client .NET sur un groupe de serveurs d’applications WebSphere peut provoquer l’erreur d’authentification suivante de User Management :

[com.adobe.idp.um.webservices.WSSecurityHandler] errorCode:12803 errorCodeHEX:0x3203 message:WSSecurityHandler: l’authentification UM renvoie l’exception : une erreur a été découverte dans le traitement de l’en-tête <wsse:Security>. (WSSecurityEngine: horodatage non valide La sémantique de sécurité du message a expiré).

Retour au sommaire

User Management peut générer une exception si le nombre d’utilisateurs locaux créés dépasse 1 000

Quels que soient le service et la plate-forme, un appel de l’API User Management createLocalUsers peut générer une exception si le nombre d’utilisateurs est approximativement égal ou supérieur à 1 000. La raison de cette exception réside dans le fait qu’une seule et même transaction est censée absorber toute l’activité et dépasse le délai qui lui a été imparti dans l’environnement de production.
Retour au sommaire

Fournisseur de messagerie électronique - Problèmes de développement

Appel du service Generate PDF ou Distiller par l’intermédiaire du fournisseur de messagerie électronique

Un seul document est converti par le service Generate PDF ou Distiller lorsque plusieurs documents sont transmis à un fournisseur de messagerie électronique sous forme de fichiers joints dans un message unique.
Retour au sommaire

Watched Folder - Problèmes de développement

La création de dossiers de contrôle pour des opérations d’importation ou d’exportation ne fait pas abstraction des extensions de nom de fichier

Lors de l’appel du service Form Data Integration à l’aide de dossiers de contrôle, le type d’extension du fichier de sortie peut différer du format de sortie prévu pour le type d’objet de document. Par exemple, si le fichier d’entrée pour un dossier de contrôle appelant l’opération d’exportation est un formulaire XFA contenant des données, le fichier de sortie doit correspondre à un fichier de données XDP. Pour obtenir un fichier de sortie doté de l’extension de fichier adéquate, vous pouvez la spécifier dans le cadre du mappage des paramètres de sortie. Dans cet exemple, vous pouvez utiliser %F.xdp pour le mappage des paramètres de sortie.
Retour au sommaire

Guides de formulaires - Problèmes de développement

Les boutons bascule PDF, Enregistrer, et Aide du guide de formulaire ne fonctionnent pas correctement pendant l'exécution dans Mozilla FireFox 3.0.x ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

Ce problème survient lorsque toutes les affirmations suivantes sont vraies :

Lors de l'exécution, le navigateur superpose les boutons de la barre d'outils du guide de formulaire au bas de la fenêtre du navigateur, de telle manière que les utilisateurs ne peuvent en sélectionner aucun. Ce problème est connu pour l'exécution de la mise en page du guide de formulaire de Workspace ES dans FireFox 3.0.x.

Pour résoudre ce problème, procédez de l'une ou l'autre des manières suivantes :


Retour au sommaire

Objets de guide de formulaire ne s'affichant pas correctement dans les mises en page de panneau prenant en charge la répétition ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

L'ajout d'un objet de groupe d'exclusion à un panneau de guide de formulaire utilisant l'une de ces mises en page : Accordéons de répétition, Grilles de répétition et Onglets de répétition, provoque l'exclusion de certains objets à la sortie. Lors du rendu du guide de formulaire, la première instance du panneau de répétition affiche l'ensemble d'objets approprié. Cependant, lorsque des utilisateurs cliquent sur Ajouter pour créer une nouvelle instance du panneau de répétition, l'instance nouvellement créée omet l'objet de groupe d'exclusion et tous les autres objets apparaissant après ce groupe dans l'arborescence du guide de formulaire.

Par exemple, si l'arborescence du guide de formulaire pour un panneau inclut les objets suivants, la seconde instance du panneau de répétition affiche uniquement l'objet Texte de l'arborescence du guide de formulaire :

Panneau (Accordéons de répétition)
    Texte
    Groupe d'exclusion
        Bouton radio
        Bouton radio
    Champ de texte
    Champ de texte
    Liste déroulante

Pour résoudre ce problème, ajoutez les objets de type bouton radio individuellement du groupe d'exclusion au guide de formulaire, plutôt que d'ajouter le groupe d'exclusion en tant qu'objet unique.
Retour au sommaire

Les exemples de guides de formulaires dans une autre langue que l’anglais inclus avec LiveCycle Designer ES doivent être mis à jour ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Les conceptions de formulaires exemples Immunisation et Bon de commande, incluses avec les versions de LiveCycle Designer ES dans les autres langues que l’anglais, ne sont pas à jour. Par défaut, ces conceptions de formulaires exemples se trouvent dans le répertoire \8.2\EN\Samples\Forms\FormGuide au sein du répertoire d’installation de Designer ES. Vous pouvez obtenir des copies à jour de ces exemples depuis la section LiveCycle de l’Adobe Developer Center.
Retour au sommaire

Mise en forme des valeurs de données perdue dans les champs d’entrée à plusieurs lignes sur les guides de formulaires ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Ces informations portent uniquement sur les guides de formulaire auxquels vous avez manuellement ajouté l’objet FormBridge.xfo.

Si vous avez manuellement ajouté l’objet FormBridge.xfo personnalisé à votre formulaire dans LiveCycle Designer ES et décidez d’inclure la version PDF du formulaire avec ce guide lors de l’exécution, le basculement entre le PDF et le guide de formulaire peut occasionner la perte de la mise en forme des valeurs de données dans les champs d’entrée sur plusieurs lignes.

Pour corriger ce problème, vous devez accéder à l’objet FormBridge.xfo personnalisé installé dans le répertoire \EN\Objects\Custom (répertoire d’installation de LiveCycle Designer ES ; par défaut : C:\Program Files\Adobe\LiveCycle Designer ES\8.2\EN\Objects\Custom) et procéder aux corrections suivantes :

  1. Localisez la fonction getData() et modifiez la ligne qui suit :

       return xfa.datasets.saveXML().replace(/\n/g, "");

    en indiquant :

       return xfa.datasets.saveXML();

  2. Localisez la fonction resolveSOMProperties() et modifiez la ligne qui suit :

       value = obj.saveXML().replace(/\n/g, "");

    en indiquant :

       value = obj.saveXML();

  3. Enregistrez le fichier et relancez LiveCycle Designer ES.
  4. Ouvrez les formulaires auxquels vous avez ajouté l’objet FormBridge.xfo, supprimez la version existante de cet objet et insérez la version mise à jour (présente dans l’onglet Personnalisé de Bibliothèque d’objets). De même, si vous modifiez l’objet FormBridge.xfo existant dans la conception du formulaire, vous devez mettre à jour les objets XFO décrits lors des étapes 1 et 2 en conséquence.
  5. Enregistrez la conception du formulaire. Les modifications effectuées seront appliquées lors du prochain rendu du guide de formulaire.

Retour au sommaire

Le bouton Enregistrer n’apparaît pas dans Guide Builder dans LiveCycle Workbench ES

Si vous démarrez Guide Builder à partir de LiveCycle Designer ES dans LiveCycle Workbench ES lorsque vous créez des guides de formulaire, le bouton Enregistrer n’apparaît pas dans l’interface de Guide Builder. Pour enregistrer vos modifications dans Guide Builder, cliquez sur Appliquer, puis enregistrez votre conception de formulaire dans LiveCycle Designer ES.
Retour au sommaire

La limitation des données de champs de texte à la zone visible ne s’applique pas aux guides de formulaire

L’option Limiter la longueur à la zone visible de LiveCycle Designer ES, qui permet d’éviter qu’un utilisateur n’entre dans un champ des données qui ne seraient pas visibles à tout moment, ne s’applique pas aux champs d’un guide de formulaire. En raison des différences de formats, la partie à remplir d’un champ peut varier selon que l’utilisateur affiche la version PDF d’un formulaire ou un guide de formulaire.

Pour limiter la quantité de données qu’un utilisateur peut saisir dans un champ de texte, aussi bien pour un PDF que pour des guides de formulaire, utilisez l’option Nombre maximal de caractères.
Retour au sommaire

Utilisation d’un champ d’image dans un guide de formulaire

Lorsque vous ajoutez un objet champ d’image LiveCycle Designer ES à votre guide de formulaire, notez les comportements suivants :

Retour au sommaire

Les barres de défilement n’apparaissent pas lorsqu’elles sont requises pour l’aide des panneaux et du guide de formulaire

Les mises en page par défaut de guide de formulaire et de panneau de Guide Builder utilisent des tailles de zone fixes pour chaque région du guide de formulaire. Si vous incluez un fichier image dans l’aide du guide de formulaire ou dans celle des différents panneaux qui le constituent, et que le fichier image est plus important que la taille de la zone d’aide, l’image est tronquée. La zone d’aide n’affiche pas les barres de défilement pour vous permettre de voir le contenu tronqué.

Pour remédier à ce problème, redimensionnez l’image dans Guide Builder ou le fichier image d’origine.
Retour au sommaire

Les styles de mise en page de guide de formulaire par défaut sont automatiquement enregistrés dans un fichier SWC

Si un guide de formulaire n’intègre pas de style personnalisé ajouté à l’aide des options Personnaliser l’aspect de Guide Builder, un fichier SWC par défaut contenant les styles de guide de formulaire par défaut est automatiquement enregistré dans le même dossier que la conception de formulaire. Vous devez déployer ce fichier SWC avec la conception de formulaire, ainsi que tout autre élément associé.

Par exemple, si vous rendez un guide de formulaire dans le cadre de la création d’un processus dans LiveCycle Workbench ES, le fichier SWC doit se trouver dans le même dossier que la conception de formulaire associée au sein du référentiel LiveCycle ES.
Retour au sommaire

Avertissement de sécurité Internet Explorer lors de l’affichage d’un guide de formulaire rendu

Lorsque vous affichez l’aperçu d’un guide de formulaire ou que vous affichez un guide de formulaire rendu dans Internet Explorer, un avertissement de sécurité peut s’afficher, selon les paramètres de protection définis par l’utilisateur. Si cet avertissement de sécurité s’affiche, les utilisateurs doivent autoriser manuellement le contenu bloqué pour afficher le guide de formulaire.

Pour afficher automatiquement un guide de formulaire :

  1. Lancez Internet Explorer.
  2. Cliquez sur Outils > Options Internet.
  3. Sélectionnez l’onglet Sécurité, puis cliquez sur Personnaliser le niveau.
  4. Assurez-vous que l’option Script > Active Scripting est configurée sur Activé.

Retour au sommaire


Problèmes de performances

Problèmes de performances généraux

Problème lié à Quartz Scheduler pour une grappe et une base de données DB2

Dans une grappe exécutant DB2, le bean Quartz Scheduler peut provoquer une panne des serveurs s’ils sont soumis à une charge constante. Ce problème est dû au fait que les tables Quartz commencent à effectuer des sauvegardes et connaissent des arrêts fatals. Pour corriger ce problème, ajoutez les propriétés suivantes aux arguments JVM :

-Dorg.quartz.jobStore.driverDelegateClass=org.quartz.impl.jdbcjobstore.StdJDBCDelegate
-Dorg.quartz.jobStore.lockOnInsert=false

Retour au sommaire


Problèmes liés aux démarrages rapides et aux exemples

Problèmes généraux

Utilisation d’exemples après l’installation du Service Pack 2 ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 2 **

Les exemples déployés par le programme d’installation du Service Pack 2 écrasent uniquement les exemples existants du disque et n’ont pas d’effet sur les exemples déjà déployés à l’aide d’une version précédente de LiveCycle ES. Pour utiliser un exemple avec LiveCycle ES 8.2 Service Pack 2, annulez tout d’abord manuellement le déploiement du processus existant de l’exemple, puis déployez le nouveau processus.
Retour au sommaire

Une erreur se produit lors de l’exécution de l’exemple LiveCycle Assembler fourni avec LiveCycle ES (8.0.1) ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

L’exemple Assembler fourni avec LiveCycle ES (8.0.1) ne s’exécute pas sur WebLogic 9.2, Solaris 9 et Oracle 10g. En effet, le fichier de bibliothèque commons-logging.jar est manquant. Ajoutez le fichier de bibliothèque manquant ou utilisez l’exemple Assembler fourni avec LiveCycle ES Update 1 (8.2.1).
Retour au sommaire

Emplacement du fichier de propriétés de tous les exemples de LiveCycle Content Services ES

Le fichier de propriétés (web-client.properties) de tous les exemples de LiveCycle Content Services ES se trouve dans le fichier adobe-contentservices-src.zip. Le fichier ZIP est installé sous le dossier [répertoire d’installation de LiveCycle]/LiveCycle_ES_SDK\misc\ContentServices.
Retour au sommaire

Exemples de fichiers XDC dans LiveCycle Workbench ES

Lorsque vous tentez d’ouvrir l’un des fichiers XDC répertoriés dans le répertoire Samples/Output de l’affichage Ressources, LiveCycle Workbench ES affiche une erreur. Pour afficher et modifier un des fichiers XDC fournis avec LiveCycle ES, suivez les instructions décrites dans l’Aide de l’Editeur XDC à l’adresse www.adobe.com/go/learn_lc_xdcEditor.

Retour au sommaire


Problèmes d’utilisateurs finals

Problèmes généraux d’utilisateurs finals

Ouverture d’une liste déroulante dans un formulaire

Si la liste déroulante d’un formulaire rendu contient des éléments de données impossibles à ouvrir, procédez comme suit dans Adobe Reader ou Acrobat : sélectionnez Modifier > Préférences > Formulaires, puis désactivez l’option Stocker temporairement sur le disque les données de formulaire.
Retour au sommaire

Adobe Reader 7.x et les formulaires

Lorsque vous utilisez Adobe Reader 7.x pour entrer des données dans un champ de formulaire, appuyez sur Entrée une fois la saisie effectuée et avant de soumettre le formulaire. Si vous n’appuyez pas sur Entrée, les données que vous avez saisies dans le champ de formulaire ne sont pas soumises avec le formulaire.
Retour au sommaire

LiveCycle Content Services ES - Problèmes d’utilisateurs finals

L’appel à un service générique renvoie de nombreux attributs de contenu ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

L’appel à un service générique dans LiveCycle Contentspace ES renvoie désormais plusieurs attributs de contenu. Ces chaînes servent de clés dans le mappage d’attributs disponible pour le contenu :

{http://www.alfresco.org/model/content/1.0}versionLabel
{http://www.alfresco.org/model/content/1.0}title
{http://www.alfresco.org/model/content/1.0}name
{http://www.alfresco.org/model/system/1.0}node-uuid
{http://www.alfresco.org/model/content/1.0}qualified-path
{http://www.alfresco.org/model/content/1.0}parent-folder
{http://www.alfresco.org/model/content/1.0}creator
{http://www.alfresco.org/model/content/1.0}created
{http://www.alfresco.org/model/content/1.0}modifier
{http://www.alfresco.org/model/content/1.0}modified

Voici les constantes correspondantes :

ContentManagementConstants.NODE_ATTRIBUTES.PROP_VERSION,
ContentManagementConstants.NODE_ATTRIBUTES.PROP_TITLE,
ContentManagementConstants.NODE_ATTRIBUTES.PROP_NAME,
ContentManagementConstants.NODE_ATTRIBUTES.PROP_UUID,
ContentManagementConstants.NODE_ATTRIBUTES.PROP_QUALIFIED_PATH,
ContentEventConstants.TYPE_PARENT_FOLDER,
ContentManagementConstants.NODE_ATTRIBUTES.PROP_CREATOR,
ContentManagementConstants.NODE_ATTRIBUTES.PROP_CREATE_DATE,
ContentManagementConstants.NODE_ATTRIBUTES.PROP_MODIFIER,
ContentManagementConstants.NODE_ATTRIBUTES.PROP_MODIFY_DATE

Retour au sommaire

Le bouton d’insertion du fichier dans le document en cours ne fonctionne pas ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Dans le plug-in Office LiveCycle Contentspace ES, le bouton d’insertion du fichier dans le document en cours n’effectue pas l’opération demandée.
Retour au sommaire

LiveCycle Content Services ES non pris en charge dans IPv6

LiveCycle Content Services ES n’est pas pris en charge dans l’environnement IPv6.
Retour au sommaire

Connexion à LiveCycle Content Services ES via FTP

Lorsque vous vous connectez à LiveCycle Content Services ES via FTP à l’aide d’un navigateur Web Mozilla Firefox, vous devez indiquer l’ID utilisateur dans l’URL (par exemple, ftp://<idutilisateur@<serveur>:<port>/). Si vous indiquez ftp://<serveur>:<port>/, la connexion échoue.
Retour au sommaire

LiveCycle PDF Generator ES - Problèmes d’utilisateurs finals

La fonction de compatibilité de PDF Generator ES avec Acrobat 9 ne tient pas compte des symboles monétaires ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Lorsque vous exécutez PDF Generator ES en sélectionnant l’option par défaut, à savoir « Process documents with Acrobat 9 compatibility », tout symbole $ ou ¢ présent dans le fichier d’origine n’est pas converti. Il n’apparaît pas dans le PDF généré. Il n’existe aucune solution de contournement connue à ce problème.
Retour au sommaire

LiveCycle Reader Extensions ES - Problèmes d’utilisateurs finals

Utilisation de Reader Extensions ES avec des documents certifiés ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Par défaut, l’option Enregistrement complet est activée dans l’application Web LiveCycle Reader Extensions ES. Lorsque vous utilisez Reader Extensions ES avec des documents certifiés, vous devez désactiver cette option, afin d’éviter que la signature de certification ne soit invalidée.
Retour au sommaire

Barre d’outils Révision et Commentaires manquante

Lorsqu’un utilisateur disposant d’Adobe Reader 8.x (et non d’Acrobat) utilise Workspace ES pour ouvrir un document PDF dont les droits sont activés et auquel le droit d’utilisation des commentaires est attribué, la barre d’outils Révision et Commentaires peut ne pas s’afficher. Pour éviter ce problème, appliquez le droit d’utilisation Signatures numériques ainsi que le droit Commentaires au document PDF.
Retour au sommaire

Impossible d’utiliser un formulaire dans Adobe Reader 7.x après enregistrement dans Adobe Acrobat 7.x

Pour certains formulaires, après l’ajout de droits d’utilisation, si vous ouvrez et enregistrez un formulaire dans Adobe Acrobat 7.x puis ouvrez le formulaire PDF dans Adobe Reader 7.x, une erreur indique que les droits d’utilisation ne sont plus valides. Ceci peut indiquer qu’Acrobat 7.x a identifié un problème et a automatiquement réparé le formulaire lors de son ouverture et enregistrement initiaux.

La solution actuelle consiste à ouvrir le formulaire PDF dans Acrobat 7.x, à l’optimiser, puis à réappliquer des droits d’utilisation. L’optimisation du formulaire avant l’application des droits d’utilisation évite à Acrobat de devoir réparer le fichier lors des sauvegardes suivantes.
Retour au sommaire

Impossible d’appliquer des droits d’utilisation aux fichiers dont le nom comporte des caractères spéciaux

Lors de l’application de droits d’utilisation à un fichier PDF, si le nom de fichier contient une séquence d’échappement, l’opération reste bloquée. Une séquence d’échappement est une suite de caractères contenant généralement ces caractères : & # ;

La solution actuelle consiste à éliminer les caractères ci-dessus des noms de fichiers.
Retour au sommaire

LiveCycle Rights Management ES - Problèmes d’utilisateurs finals

Les caractères sur deux octets peuvent apparaître de manière incorrecte avec les systèmes d’exploitation japonais en utilisant Internet Explorer 6

Lors de la recherche d’utilisateurs de LiveCycle Rights Management ES sur des systèmes d’exploitation japonais via Internet Explorer 6, certains caractères sur deux octets présents dans les noms d’utilisateur n’apparaissent pas correctement.
Retour au sommaire

Inversement de l'ordre du nom ** Mise à jour pour LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

Par défaut, l’application Web d’utilisateur final LiveCycle Rights Management ES affiche les noms d’utilisateur sous la forme nom_donné nom de famille. Pour inverser cet ordre et afficher les noms au format nom de famille nom_donné, modifiez un paramètre du fichier de configuration, comme cela est décrit dans la procédure suivante. Une fois la modification effectuée, le nom des nouveaux utilisateurs s'affichera au format nom de famille nom_donné. Ce paramètre ne modifie pas l’ordre des utilisateurs existants.

Pour afficher les noms au format nom de famille nom_donné :

  1. Dans LiveCycle Administration Console, cliquez sur Paramètres > User Management > Configuration > Importer et exporter des fichiers de configuration.
  2. Cliquez sur Exporter et enregistrez le fichier config.xml.
  3. Ouvrez le fichier config.xml dans un éditeur de texte.
  4. Modifiez la section suivante dans le nœud Adobe/LiveCycle/Config/UM :
    <node name="CommonNameOrder">
    <map>
    <entry key="ReverseOrder" value="true"/>
    </map>
    </node>
  5. Enregistrez le fichier, puis fermez-le.
  6. Dans LiveCycle Administration Console, cliquez sur Paramètres > User Management > Configuration > Importer et exporter des fichiers de configuration.
  7. Cliquez sur Parcourir pour rechercher le fichier config.xml, sur Importer, puis sur OK.

Retour au sommaire

Caractères spéciaux dans les champs Nom de la stratégie et Description de la stratégie

Lorsque vous créez une stratégie à l’aide d’Acrobat Professional 7.x, les caractères spéciaux > < ' " & : ne peuvent pas être utilisés dans les champs Nom de la stratégie et Description de la stratégie.    
Retour au sommaire

LiveCycle Rights Management Extensions - Problèmes d’utilisateurs finals

Impossible de copier un contenu dans un fichier PowerPoint 2003 lorsque le presse-papiers Office est ouvert et que le fichier n’est associé à aucune autorisation de copie ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

En général, il n’est pas possible de copier-coller le contenu d’un fichier PowerPoint protégé dans un fichier non protégé. Cependant, certaines opérations de copier-coller dans un fichier protégé sont possibles sous PowerPoint 2003, sauf dans les cas suivants :

PowerPoint 2007 n’autorise quant à lui aucun copier-coller dans un fichier protégé.
Retour au sommaire

LiveCycle Workspace ES - Problèmes d’utilisateurs finals

Safari 4.0 non pris en charge pour LiveCycle Workspace ES ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

Safari 4.0 n'est pas un navigateur pris en charge pour Workspace ES.
Retour au sommaire

La modification des paramètres de colonne pour la page Suivi n'affecte que l'onglet Audit ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

Dans LiveCycle Workspace ES, vous pouvez modifier les paramètres de colonne pour l'onglet Audit dans la page Suivi en sélectionnant Préférences > Gérer les en-têtes de colonne.(Voir Prise en main de LiveCycle Workspace ES > Définition des préférences dans l'Aide de LiveCycle Workspace ES.)  L'onglet Audit est accessible lorsque vous sélectionnez une tâche active ou terminée d'un processus de la page Suivi.

Ces paramètres ne modifient pas les colonnes affichées dans la liste de toutes les tâches d'un processus de la page Suivi.
Retour au sommaire

Barre d’outils Révision et Commentaires manquante

Lorsqu’un utilisateur disposant d’Adobe Reader 8.x (et non d’Acrobat) utilise Workspace ES pour ouvrir un document PDF dont les droits sont activés et auquel le droit d’utilisation des commentaires est attribué, la barre d’outils Révision et Commentaires peut ne pas s’afficher. Pour éviter ce problème, appliquez le droit d’utilisation Signatures numériques ainsi que le droit Commentaires au document PDF.
Retour au sommaire

L’échec d’envoi de formulaire enregistre le formulaire dans le dossier brouillon

Si vous essayez d’envoyer un formulaire et que vous recevez un message d’erreur indiquant que l’envoi a échoué, l’onglet Formulaire peut apparaître vide une fois que vous fermez le message d’erreur. Rien ne l’indique, mais le formulaire et les données doivent être enregistrés dans le dossier brouillon. Vous pouvez ouvrir le formulaire et essayer de le renvoyer.
Retour au sommaire

(Firefox) Impossible de saisir des caractères sur deux octets pour les noms d’utilisateur

Si vous accédez à LiveCycle Workspace ES par l’intermédiaire d’un navigateur Web Firefox, vous ne pouvez indiquer aucun nom d’utilisateur comportant des caractères sur deux octets dans le champ Nom d’utilisateur de l’écran Ouverture de session.

La solution actuelle consiste à copier et à coller le nom d’utilisateur dans le champ Nom d’utilisateur de Firefox ou à accéder à LiveCycle Workspace ES par le biais d’un navigateur Web Internet Explorer.
Retour au sommaire


Documentation

Toute la documentation produit concernant LiveCycle ES est désormais disponible en ligne sur le site Web d’Adobe, accessible à l’adresse : www.adobe.com/go/learn_lc_documentation_fr. Les informations figurant sur le site Web sont disponibles sous forme de fichiers PDF, de fichiers ZIP téléchargeables ou au format HTML/LiveDocs. Les fichiers LiveDocs sont des fichiers HTML auxquels vous pouvez directement ajouter des commentaires relatifs au contenu de la documentation.

Remarques générales sur la documentation

Mise à jour des instructions relatives à la création d'informations d'identification SSL sur WebSphere ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 3 **

Les instructions fournies dans la section « Création d’informations d’identification SSL » de la page 26 du guide Administration de LiveCycle ES (version 8.2.1.2). contiennent des informations erronées. Créer des informations d'identification en suivant les instructions actuelles provoque l'échec de la connexion entre Acrobat et LiveCycle ES.

Pour éviter ce problème, l'étape 9 devrait indiquer que la valeur saisie pour le Nom commun doit être le nom de domaine complet du serveur LiveCycle et non pas celui du compte d'utilisateur local comme il est indiqué.
Retour au sommaire

Mise à jour des informations relatives à l’aide de LiveCycle Configuration Manager ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

La rubrique portant sur la saisie des détails relatifs au serveur d'applications de l'Aide LiveCycle Configuration Manager identifie de manière erronée le nom d'instance du serveur comme étant « server1 », dans le cadre d'une installation WebLogic clé en main. Or, le nom correct est « LCServer1 ».
Retour au sommaire

 

Mises à jour de l’Aide LiveCycle Workbench ES

Il manque des informations dans la rubrique relative à la personnalisation du comportement d’enregistrement et de lecture ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

La description des deux propriétés de configuration suivantes du composant AuditWorkflowDSC n’apparaît pas dans la rubrique relative à la personnalisation du comportement d’enregistrement et de lecture de l’Aide LiveCycle Workbench ES :

maxNumberRecordingInstances
Valeur par défaut : 50
Description : contrôle le nombre total d’enregistrements effectués par le serveur.

maxNumberRecordingEntries
Valeur par défaut : 50
Description : contrôle le nombre total d’étapes collectées pour chaque enregistrement.

Remarque : lorsque la valeur maximale est atteinte, les enregistrements les plus anciens sont supprimés. Le nombre maximum d’enregistrements est calculé pour l’ensemble des processus impliqués.

Retour au sommaire

Il manque des informations dans la rubrique relative à la personnalisation du comportement d’enregistrement et de lecture ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Dans la rubrique relative à la personnalisation du comportement d’enregistrement et de lecture de l’Aide LiveCycle Workbench, il manque les informations suivantes dans le tableau des préférences :

Préférence Valeur par défaut Description
-Dcom.adobe.workbench.unsupported.audit.maxNumberOfStepsToLoad 250 Nombre maximal d’étapes pouvant être lues dans chaque enregistrement.

Retour au sommaire

Il manque des informations dans la rubrique relative à « getAssociated » ** Nouveauté de LiveCycle ES Update 1 Service Pack 1 **

Dans la rubrique relative à « getAssociated » de l’Aide LiveCycle Workbench, la description de la propriété du type d’association est manquante :

linkedToXML : association entre une pièce jointe de document XDP et le fichier XML des données XDP. L’aspect xdpAttchment doit être appliqué à cette pièce jointe. Il s’agit d’une association plusieurs-à-un, ce qui signifie que plusieurs pièces jointes de document XDP peuvent être associées à un seul fichier XML.
Retour au sommaire

Remarque : en plus de ces types d’association, l’association "{http://www.alfresco.org/model/content/1.0}contains}" peut également être indiquée en tant que variable / expression XPath dans le type d’association. Il s’agit d’une association interne entre un espace et ses enfants (contenu et dossiers). Lorsque vous indiquez cette association en tant que variable / expression XPath dans le type et transmettez l’ID / le chemin d’un dossier avec le paramètre isParent=true, une liste des ID de noeud de l’ensemble des enfants du dossier est renvoyée.
Retour au sommaire

Utilisation de pièces jointes avec le service Services Web

L’Aide LiveCycle Workbench ES ne contient pas d’informations sur l’insertion de pièces jointes dans les messages SOAP lors de l’utilisation du service Services Web dans des processus. Ces informations sont documentées dans l’article technique, « Using the Web Services service to invoke LiveCycle ES web services with document parameter values » (en anglais), qui est disponible dans la Base de connaissances Adobe à l’adresse http://www.adobe.com/go/kb403973.

Cet article technique explique comment spécifier des valeurs de document comme paramètres d’opération et, pour les services Web LiveCycle ES, comment spécifier le format des valeurs de document lorsqu’elles sont renvoyées dans des messages de réponse des services.
Retour au sommaire

Informations manquantes dans les rubriques « setContentAttributes » et « storeContent » de l’Aide LiveCycle Workbench

La propriété Aspects List des rubriques « setContentAttributes » et « storeContent » de l’Aide LiveCycle Workbench ne contient pas les informations suivantes :

Retour au sommaire

Informations mises à jour pour l’Aide LiveCycle Configuration Manager

Retour au sommaire

Informations mises à jour sur les paramètres des points de fin de courrier électronique

L’Aide à l’administration des applications et des services décrit la configuration des paramètres des points de fin de courrier électronique, notamment les paramètres Mappages des paramètres d’entrée. La description mise à jour des paramètres Mappages des paramètres d’entrée est la suivante :

Mappages des paramètres d’entrée : permet de configurer l’entrée requise pour traiter le service et l’opération. Il existe deux types d’entrées : littéral et variable.

Literal : le courrier électronique utilise la valeur saisie dans le champ telle qu’elle est affichée.

Variable : vous pouvez associer une chaîne à l'objet, au corps, à l'en-tête ou à l'adresse électronique de l'expéditeur du courrier électronique. Pour ce faire, utilisez l’un des mots-clés suivants : %SUBJECT%, %BODY%, %HEADER% ou %SENDER%. Par exemple, si vous utilisez %SUBJECT%, le contenu de l’objet du message électronique est utilisé comme paramètre d’entrée. Pour sélectionner des pièces jointes, vous pouvez spécifier un modèle de fichier que le point de fin de courrier électronique peut utiliser pour sélectionner les documents joints. Par exemple, la saisie de *.pdf sélectionne tous les documents joints ayant une extension de fichier .pdf, la saisie de * sélectionne n’importe quel document joint et la saisie de example.pdf sélectionne tout document joint nommé example.pdf.

Informations mises à jour sur les paramètres du service Signature

La rubrique « Paramètres du service Signature » de l’Aide à l’administration des applications et des services indique des valeurs par défaut incorrectes pour les deux paramètres Style de vérification de révocation. La valeur par défaut de ces paramètres est BestEffort.
Retour au sommaire

Informations mises à jour pour LiveCycle Rights Management ES

Informations mises à jour pour LiveCycle Forms ES

Les mises à jour suivantes de la rubrique « Configuration des paramètres du cache » de l’Aide à l’administration de LiveCycle Forms ES n’étaient pas disponibles au moment de la rédaction de l’aide :

Retour au sommaire

LiveCycle ES ActionScript Reference exclut les classes AbstractProducer, WSDLLoadEvent et XMLLoadEvent et inclut la classe CrossDomainRSLItem de façon erronée

La classe CrossDomainRSLItem a été incluse dans Adobe LiveCycle ES ActionScript Reference.

Les classes AbstractProducer, WSDLLoadEvent et XMLLoadEvent ont été exclues d’Adobe LiveCycle ES ActionScript Reference. Les informations sur ces classes manquantes se trouvent dans Flex 3 ActionScript Reference.

mx.messaging.AbstractProducer
mx.prc.events.WSDLLoadEvent
mx.rcp.events.XMLLoadEvent

Retour au sommaire

Documentation LiveCycle Data Services ES

Le Guide du développeur de LiveCycle Data Service ES 2.6 et la documentation Javadoc ont été fournis avec la version LiveCycle ES Update 1 à utiliser avec la nouvelle fonction intégrée, Data Management Service. Cette fonction vous permet de regrouper et de déployer les assembleurs de LiveCycle Data Services ES Data Management Service en tant que composants LiveCycle ES, qui peuvent être appelés directement ou utilisés dans les processus LiveCycle ES. Pour plus d’informations sur cette fonction, reportez-vous à la section relative à la création d’un composant Data Management Service dans le document Programmation avec LiveCycle ES.

Notez que le serveur LiveCycle Data Services ES autonome n’est pas fourni dans cette version et que seules les sections sur Data Management Service dans le guide du développeur et les API Data Management Service de la documentation Javadoc sont appropriées pour cette version.
Retour au sommaire

Les notes ne fonctionnent pas correctement dans une version personnalisée de LiveCycle Workspace ES ne contenant aucune modification

Lorsque vous compilez le code source pour LiveCycle Workspace ES, les notes ne fonctionnent pas correctement dans la version compilée. Vous devez inclure un paramètre supplémentaire dans le fichier services-config.xml.

La procédure suivante, extraite de la section « Récupération du code source de Workspace ES » du guide Personnalisation de l’interface utilisateur de LiveCycle Workspace ES, contient les étapes mises à jour (en gras) qui n’étaient pas disponibles lors de la rédaction de l’aide :

Pour récupérer le code source :

  1. Sur votre ordinateur, créez un dossier où placer les fichiers issus de la source de référence LiveCycle Workspace ES archivée. Par exemple, créez un dossier appelé wsSource.
  2. Accédez au répertoire LiveCycle ES SDK se trouvant à l’un des emplacements suivants :

    Installation de Workbench ES : recherchez le dossier Workspace dans [Rep_install]\LiveCycle ES\Workbench ES\LiveCycle_ES_SDK\misc\Process_Management, où [Rep_install] représente l’emplacement où est installé LiveCycle Workbench ES sur l’ordinateur.

    Serveur LiveCycle ES : recherchez le dossier Workspace dans [Rep_install]\LiveCycle_ES_SDK\misc\Process_Management, où [Rep_install] représente l’emplacement où est installé LiveCycle ES sur le serveur.

    Par exemple, pour une installation clé en main, recherchez le dossier Workspace dans \Adobe\LiveCycle8\LiveCycle_ES_SDK\misc\Process_Management.

  3. Copiez le fichier adobe-workspace-src.zip dans le dossier créé à l’étape 1.
  4. Copiez le fichier services-config.xml dans le dossier créé à l’étape 1.
  5. A l’aide d’un utilitaire d’archivage, extrayez le contenu du fichier adobe-workspace-src.zip et placez-le dans le dossier créé à l’étape 1.

Retour au sommaire

La procédure suivante, extraite de la section « Importation et compilation de Workspace ES » du document Personnalisation de l’interface utilisateur de LiveCycle Workspace ES, contient les étapes mises à jour (en gras) qui n’étaient pas disponibles lors de la rédaction de l’aide :

Pour importer et compiler le code source de LiveCycle Workspace ES :

  1. Dans Flex Builder, sélectionnez Fichier > Importer.
  2. Dans la boîte de dialogue Importer, sélectionnez Projets existants dans Workspace et cliquez sur Suivant.
  3. Vérifiez que l’option Sélectionner le répertoire racine est sélectionnée et cliquez sur Parcourir.
  4. Dans la boîte de dialogue Rechercher un dossier, recherchez et sélectionnez le dossier à partir duquel vous avez extrait le code source (par exemple, wsSource).
  5. Cliquez sur OK, puis sur Terminer.
  6. Dans l’affichage Navigateur, cliquez avec le bouton droit de la souris sur Workspace et sélectionnez Propriétés.
  7. Dans la boîte de dialogue Propriétés de Workspace, sélectionnez Chemin d’accès à Flex Build et cliquez sur l’onglet Chemin d’accès à la bibliothèque.
  8. Dans la zone Bibliothèques de correctifs de version, sélectionnez $(FRAMEWORKS)\libs\fds.swc et cliquez sur Supprimer.
  9. Cliquez sur Ajouter SWC et, dans la boîte de dialogue correspondante, cliquez sur Parcourir.
  10. Dans la boîte de dialogue Choisir un fichier SWC, accédez au dossier dans lequel vous avez copié les fichiers SWC pour personnaliser LiveCycle Workspace ES, sélectionnez fds.swc (par exemple, fds.swc dans le dossier \forWSCustomization\SWCS), puis cliquez sur Ouvrir.
  11. Une fois revenu à la boîte de dialogue Ajouter SWC, cliquez sur OK.
  12. Lorsque vous revenez à la boîte de dialogue Propriétés de Workspace, cliquez sur Flex Compiler dans le volet de gauche.
  13. Dans Arguments de compilateur supplémentaires, tapez ../../services-config.xml avant –theme lc.css. L’emplacement dépend du fichier Main.mxml du projet. Une fois la saisie terminée, le texte d’Arguments de compilateur supplémentaires doit être similaire au texte suivant :

    -locale en_US -namespace http://www.adobe.com/2006/livecycle namespace-manifest.xml -services ../../services-config.xml -theme lc.css

    Remarque : lorsque vous ajoutez le paramètre –services, le chemin d’accès du fichier services-config.xml correspond au chemin relatif de Main.mxml dans Workspace ES (ou du fichier MXML principal).

  14. Revenez à la boîte de dialogue Propriétés de Workspace, puis cliquez sur OK.
  15. Sélectionnez Projet > Créer un projet pour compiler Workspace ES.

Retour au sommaire


LiveCycle ES Update 1 et Adobe AIR™

Le moteur d’exécution Adobe AIR™ permet aux développeurs d’utiliser des technologies Web éprouvées pour développer des applications Internet enrichies (RIA), qui sont déployées sur le bureau et sont exécutées sur des systèmes d’exploitation. Adobe AIR propose de nouveaux modes d’interaction intéressants avec les clients au travers d’applications innovantes et de marque, sans aucun changement au niveau des technologies, individus ou processus existants.

LiveCycle ES Update 1 prend en charge la toute dernière version d’Adobe AIR 1.1. Vous pouvez télécharger cette version à l’adresse http://get.adobe.com/air/

Ressources supplémentaires :

Questions courantes relatives à Adobe AIR : http://www.adobe.com/fr/products/air/faq/
Configuration système requise pour Adobe AIR : http://www.adobe.com/fr/products/air/systemreqs/
Guide de l’administration informatique d’Adobe AIR (en anglais) : http://www.adobe.com/products/air/it_administrators/

LiveCycle ES Update 1 gère les utilisations suivantes avec Adobe AIR 1.1 en permettant d’exécuter les tâches suivantes :

Les clients doivent évaluer les besoins de prise en charge et de déploiement de leur entreprise lors de l’évaluation du développement d’applications en fonction du support actuel d’Adobe AIR. Le service d’assistance aux entreprises d’Adobe LiveCycle Enterprise Support ne fournit pas de résolutions d’erreur ni de correctifs pour le moteur d’exécution Adobe AIR.

Les administrateurs informatiques peuvent trouver d’autres informations à l’adresse http://www.adobe.com/products/air/it_administrators/

Retour au sommaire


Autres licences et droits d’auteur

En installant ce produit, vous acceptez d’être lié par les termes tiers définis dans la documentation produit et sur www.adobe.com/go/thirdparty_fr. Adobe vous recommande de consulter ces termes tiers.

Avis sur les logiciels tiers

LiveCycle Forms ES utilise un parseur CSS pour charger et fusionner une feuille de style CSS personnalisée, fournie par l’utilisateur au rendu HTML. Ce parseur est basé sur la grammaire CSS2 et développé à l’aide de JavaCC (Java Compiler Compiler). Forms ES génère certains styles spécifiques au navigateur Mozilla, dans lesquels les sélecteurs commencent par un tiret (par exemple, -moz-xxx), ce que la grammaire CSS2 ne permet pas. La grammaire du parseur CSS est modifiée pour permettre à un sélecteur de commencer par un tiret, puis le parseur est recréé à l’aide de JavaCC.

Pour plus d’informations sur le parseur CSS et cette modification, reportez-vous à l’explication technique publiée à l’adresse : http://kb.adobe.com/selfservice/viewContent.do?externalId=kb403308&sliceId=1.

LiveCycle Output ES a nécessité d’apporter des modifications à la bibliothèque LGPL. JCIFS a notamment été modifié pour LiveCycle ES Update 1.

Pour plus d’informations sur ces modifications, reportez-vous à l’explication technique publiée à l’adresse : http://kb.adobe.com/selfservice/viewContent.do?externalId=kb404133&sliceId=1

Retour au sommaire


Notes de mise à jour -- Adobe LiveCycle ES Update 1 (8.2) -- 23.07.09 15:52:00