A propos des métadonnées et de XMP

Les métadonnées constituent un ensemble d’informations normalisées sur une photo, telles que le nom de l’auteur, la résolution, l’espace colorimétrique, le copyright et les mots-clés appliqués à la photo. Par exemple, la plupart des appareils photo numérique associent des informations de base sur les fichiers, telles que les dimensions, le format et l’heure de capture. Lightroom prend également en charge les informations standard développées par IPTC (International Press Telecommunications Council) pour identifier le texte et les images transmis. Cette norme comporte des entrées contenant les informations suivantes : descriptions, mots-clés, catégories, auteurs/remerciements et sources. Les métadonnées permettent de rationaliser votre flux de production et d’organiser vos fichiers.

Les informations sur le fichier sont stockées au format XMP (Extensible Metadata Platform). La norme XMP repose sur le langage XML. En ce qui concerne les fichiers Camera Raw utilisant un format de fichier propriétaire, les données XMP ne sont pas enregistrées dans les fichiers d’origine. Pour éviter la corruption des fichiers, les métadonnées XMP sont stockées dans un fichier distinct appelé fichier annexe. Quant aux autres formats de fichier pris en charge par Lightroom (JPEG, TIFF, PSD et DNG), les métadonnées XMP sont enregistrées dans les fichiers, à l’emplacement que vous indiquez. XMP facilite les échanges de métadonnées entre les applications Adobe et les déroulements de travail d’édition. Par exemple, il est possible d’enregistrer des métadonnées d’un fichier comme modèle et importer ainsi ces métadonnées dans d’autres fichiers.

Les métadonnées stockées dans d’autres formats, tels qu’EXIF, IPTC (IIM) et TIFF, sont synchronisées et décrites en XMP pour faciliter leur affichage et leur gestion.

Indication de l’emplacement d’enregistrement des modifications apportées aux métadonnées

Lightroom enregistre automatiquement les métadonnées de réglages et de paramètres dans le catalogue. Vous pouvez également indiquer à Lightroom d’enregistrer les modifications au format XMP. Pour que les modifications effectuées dans Lightroom soient reconnues par d’autres applications, les métadonnées doivent être écrites au format XMP.

  1. Choisissez la commande Edition > Paramètres du catalogue (Windows) ou Lightroom > Paramètres du catalogue (Mac OS).
  2. Cliquez sur l’onglet Métadonnées et effectuez l’une des opérations suivantes :
    • Pour enregistrer les métadonnées de réglages et de paramètres au format XMP, sélectionnez l’option Ecrire automatiquement les modifications en XMP.

    • Pour les enregistrer uniquement dans le catalogue, désélectionnez l’option Ecrire automatiquement les modifications en XMP.

Si vous n’écrivez pas automatiquement les métadonnées de réglages et de paramètres au format XMP, vous pouvez sélectionner un fichier et choisir la commande Métadonnées > Enregistrer les métadonnées dans le fichier.

Enregistrement manuel des modifications de métadonnées dans un fichier

Pour enregistrer manuellement les modifications de métadonnées apportées à une photo dans Lightroom, effectuez l’une des opérations suivantes :

  • Sélectionnez une ou plusieurs photos dans le mode Grille du module Bibliothèque, puis choisissez la commande Métadonnées > Enregistrer les métadonnées dans le fichier ou appuyez sur les touches Ctrl + S (Windows) ou Commande + S (Mac OS).
  • Cliquez sur l’icône Le fichier de métadonnées doit être mis à jour  dans une vignette du mode Grille du module Bibliothèque, puis cliquez sur Enregistrer.
  • Si vous utilisez un fichier DNG, choisissez la commande Métadonnées > Mettre à jour les aperçu DNG et les métadonnées pour enregistrer les changements de métadonnées dans le fichier et générer un aperçu suivant les paramètres de traitement brut (Raw) actuels.